AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (shane west) le meilleur ami du meilleur ami de l'homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
ORIGINES : canadienne
AVATAR : une jeune femme qui ne lui sort pas de la tête
CRÉDITS : lieutenant de la brigade canine
MESSAGE : 24
A KELOWNA DEPUIS : 02/07/2015

MessageSujet: (shane west) le meilleur ami du meilleur ami de l'homme   Jeu 2 Juil - 5:11


Alex Sanders

AGE : 35 ans
ORIENTATION S. : hétérosexuelle
METIER : lieutenant de la brigade canine
STATUT SOCIAL : célibataire
ORIGINES : canadienne
GROUPE : here from the start

le caractère

DÉFAUTS: méfiant & distant & stoïque & solitaire & asocial & autoritaire & exigent & strict & bourreau du travail & direct & arrogant & têtu & obstiné

QUALITÉS: honnête & loyal & juste & courageux & altruiste & protecteur & intelligent & réfléchi & stratégique & fiable & responsable & patient


lun peu plus sur toi
Je m'appelle Nickie, j'ai 18 ans et je viens de Montréal. J'ai commencé à rp il y a 6 ans. Je vous ai connu en flânant sur bazzart. J'étudie en cinéma et je rêve de devenir écrivaine. Je suis disponible pour plein de rp. ^^


_________________
we bark at most times but at other times we bite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : canadienne
AVATAR : une jeune femme qui ne lui sort pas de la tête
CRÉDITS : lieutenant de la brigade canine
MESSAGE : 24
A KELOWNA DEPUIS : 02/07/2015

MessageSujet: Re: (shane west) le meilleur ami du meilleur ami de l'homme   Jeu 2 Juil - 5:36



Au champ d'honneur
a hero has fallen



Je n'ai jamais aspiré à devenir militaire. Ce à quoi j'aspirais depuis que j'étais gamin, c'était de rejoindre les forces policières. Être flic militaire était circonstanciel.

Pourquoi vouloir être flic? Revenons vingt-trois ans en arrière. C'était un soir d'hiver de l'an 1987, mes parents étaient sortis dîner en tête à tête afin de célébrer leur dixième anniversaire de mariage. Vers 20 h, ils furent assassinés par les membres d'un gang de rue lors d'un rite de passage. Mes parents étaient des gens bien, des gens ordinaires. Une infirmière qui avait épousé un enseignant à l'école secondaire. Ils étaient juste au mauvais endroit au mauvais moment.

À dix-neuf ans, j'avais été classé premier au test de recrutement de la police nationale. Six mois plus tard, j'avais obtenu mon diplôme de l'école de la GRC, située à Régina. Par la suite, j'avais patrouillé un peu partout à travers le Canada. Étant le petit-fils d'un vétéran de la deuxième guerre mondiale qui était l'un des meilleurs maîtres-chien du pays, la GRC m'avait donc expatrié à Kandahâr, en Afghanistan. Depuis les quatre dernières années, j'avais participé aux deux batailles de Panjwaye; j'avais vécu la victoire de la première et l'enfer de la seconde; j'avais participé à l'opération Falcon Summit, sans oublier de former les futures équipes cinéphiles afghanes.

« Bon retour parmi les vivants », railla une voix familière.

Quelques heures plus tôt, je m'étais réveillé à l'hôpital sans avoir le moindre souvenir de comment diable j'avais pu atterrir là. Nous étions à la guerre après tout; à en juger par l'impression qu'un char d'assaut m'avait passé sur le corps, il y avait de bonnes chances que les choses avaient mal tourné, dans mon cas du moins.

« Un jour de plus à jouer la belle aux bois dormants, et j'envoyais Jen te réveiller avec un baiser magique. »

« Dis-moi plutôt que tu t'occupes bien de ma petite soeur. Sinon, pense à ce que tu veux que j'inscrive sur ta tombe. » répliquai-je sur le même ton.

Les premiers temps, le sergent Edward Norton n'avait pas raté une seule occasion pour se moquer d'Amy et moi... mais nous avions fini par faire nos preuves en lui sauvant la vie. Par la suite, il avait cessé de nous dénigrer et il avait fini par devenir mon meilleur pote sur la base militaire. Un jour, je lui avais fait promettre qu'il prendrait soin d'Amy si jamais il m'arrivait quelque chose.

« À propos d'Amy... » Il détourna le regard. « Quand on vous a trouvés, tu étais inconscient et tu devais te rendre à l'hôpital d'urgence, autrement tu y laissais ta peau. Amy agonisait et serait morte en route vers la base. La seule chose à faire était d'abréger ses souffrances. »

« Tu l'as tuée? » dis-je, incrédule.

Depuis des années, elle avait veillé sur moi et j'avais veillé sur elle. Elle avait été à mes côtés aux moments les plus durs; elle était ma meilleure amie, ma confidente. Ed nous avait trahi. Et dans ses yeux, je lisais qu'il le savait.

« Fous le camp d'ici. Tout de suite. »

Il n'oserait pas faire autrement. J'étais à deux doigts de calciner un fusible et de perdre le contrôle de mon légendaire sang-froid. L'homme est un animal. Un homme blessé est un homme dangereux, comme n'importe quel animal souffrant l'est. Je n'étais pas une exception à la règle.

« Prends soin de toi. »

« Ta gueule. Juste ta gueule. »

Ed quitta la chambre sans dire un mot de plus.


oOo


Je devais retourner là-bas au moins une fois pour lui rendre hommage. J'avais dû insister, mais ils avaient fini par capituler. J'aurais aimé retrouver son corps, qu'ils avaient laissé derrière comme une vulgaire carcasse. Ils semblaient avoir oublié qu'Amy avait été disponible pour sauver des vies 24h sur 24, sept jours sur 7 depuis quatre ans.

« Toi, chercher chien? »

C'était un paysan. À force de nous voir dans les parages, les civils avaient fini par apprendre certains mots de notre langue, et nous, de la leur. Je fis signe que oui avec la tête. Il me fit signer de le suivre et j'acceptai de le faire, ayant l'étrange impression qu'il m'aiderait à trouver ce que j'étais venu chercher alors que je ne le savais pas moi-même. Il me conduisit jusqu'au cimetière. L'Afghan s'arrêta et pointa du doigt une croix plantée un peu à l'écart, à quelques mètres de l'entrée de la demeure éternelle des défunts.

« Là. Enterré. »

Je le remerciai et lui donnai l'argent que j'avais sur moi. Ensuite de cela, il disparut. Elle avait été enterrée à l'ombre d'un genévrier. Elle n'avait pas été enterrée avec les honneurs qui lui revenaient, mais quelqu'un avait eu suffisamment de considération pour le faire. Quand je m'agenouillai devant la croix, je remarquai qu'on y avait suspendu la médaille d'Amy. Les chances que la pièce en fer inoxydable soit balayée par les rafales de vent et perdue à jamais avaient été fort probables, et pourtant, elle était bien là.

Je ne croyais pas aux miracles, mais il en s'agissait d'un.


La vie continue
when you think it was over, it isn't



« Si ton grand-père était encore vivant, il t'aurait donné un bon coup de pied au derrière depuis longtemps. À compter d'aujourd'hui, cesse de vivre dans le passé et reprend ta vie en main. Je m'attends à ce que tu m'aides à gérer le chenil. Et que tu aides le capitaine à dresser ce chien. »

Je n'avais pas mon mot à dire. Ma grand-mère était irrévocable. Et évidemment, elle avait raison.

Quelques temps après la mort d'Amy, la GRC m'avait rapatrié au Canada. Je n'étais plus le même gars. J'étais devenu renfermé et je refusais catégoriquement de faire ce pourquoi j'avais été envoyé en Afghanistan: entraîner des chiens militaires. Après quelques rencontres, les spécialistes de la santé mentale m'avaient collé l'étiquette TSPT, ce qui m'avait permis de rentrer chez moi. Mentalement inapte à reprendre une vie normale, je suivais une thérapie depuis bientôt un an. J'abusais des somnifères et des antidépresseurs prescrits par le psychiatre, cherchant à fuir le monde et les souvenirs en égarant mon esprit dans le brouillard.

De retour au pays, j'étais retourné vivre à Kelowna auprès de ma grand-mère, devenue veuve deux ans auparavant. Malgré tout, elle avait tenu à garder l'élevage familial. Elle avait respecté que je ne veuille plus mettre les pieds dans le chenil, pensant qu'avec le temps, je finirais par y arriver de nouveau. Mais plus le temps avait passé, plus elle m'avait vu m'abrutir avec les médocs et plus sa patience avait diminué. Quand le capitaine de la division K-9 (un ami de mon grand-père) était venu à la maison, qu'il m'avait demandé de lui donner un coup de main avec un chien qui n'écoutait plus rien et que j'avais refusé, j'avais fait tomber la goutte qui faisait déborder le vase.

« Je te présente Easy. » me dit le capitaine, le soir même. « Il était le chien le plus prometteur de sa cohorte. Personne ne sait pourquoi il s'est mis à désobéir du jour au lendemain. »  

« Il a quel âge? »

« Dix-huit mois. Tranquille, Easy! »

Le capitaine donna un coup sec sur la laisse, et le chien se mit à redoubler d'efforts pour se dégager de son collier étrangleur. Je m'approchai et tendis la main pour faire connaissance. Le berger agita la queue et s'assit à mes pieds.

« Il t'aime déjà, on dirait. »

« Il veut être traité d'égal à égal. C'est tout. » dis-je en haussant les épaules.

Au cours des mois suivants, mon hypothèse s'avéra exacte. Easy était un chien amical et intelligent, assez brillant pour exiger que l'homme le considère autrement que comme un animal prêt à faire n'importe quoi pour une balle. En partant de ce principe, je n'eus aucun mal à m'en faire un ami et trois mois plus tard, Easy effectuait un travail impeccable. Satisfait, le capitaine réintégra son chien au sein de la brigade, mais, sans grande surprise, il me le ramena quelques jours plus tard.

« Quand tu n'es pas là, il se transforme en monstre. Fais-en ce que tu veux, moi, j'abandonne.  »

Je ne voulais pas d'Easy. Je m'étais réhabitué à coexister avec les chiens, mais je n'étais pas prêt à remplacer Amy. Mais après l'avoir placé au sein de trois différentes familles d'accueil qui me l'avaient chacune ramené en affirmant que c'était le pire chien au monde, j'avais fini par le garder. Pendant quelques temps, j'acceptai de donner un coup de main à la brigade K-9, Easy et moi comblant les trous lorsqu'une équipe manquait à l'appel. Après plusieurs mois, je m'étais finalement laissé convaincre par le capitaine et les autres de reprendre le boulot à plein temps.

La vie a repris son cours.



_________________
we bark at most times but at other times we bite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Anglaise
AVATAR : Célibataire
CRÉDITS : Ancienne détective
MESSAGE : 64
A KELOWNA DEPUIS : 30/06/2015

MessageSujet: Re: (shane west) le meilleur ami du meilleur ami de l'homme   Jeu 2 Juil - 5:45

Bienvenue parmi nous !!!

Je suis trop heureuse de te voir ici!!!


_________________
How can I start over?
○ How can I live when you're gone? Who would want me in that shape anyways...
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FONDA' MONSTRUEUSE MAIS ADORABLE
avatar
ORIGINES : Canadien et écossais de bien loin
LOVE LIFE : C'est assez compliqué.
AVATAR : Charlie Hunnam
CRÉDITS : Snatch
MESSAGE : 261
A KELOWNA DEPUIS : 16/06/2015

MessageSujet: Re: (shane west) le meilleur ami du meilleur ami de l'homme   Jeu 2 Juil - 6:28

Bienvenue à toi et merci de ton inscription!

Bonne chance pour ta fiche, d'ailleurs c'est un excellent choix de scénario!

Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter le staff, nous sommes là pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Irlandaise et américaine
LOVE LIFE : Andrew, mon partenaire à la gendarmerie royale du Canada
AVATAR : Sophia Bush
CRÉDITS : AVA@LUCIE452; SIGN@SHINOUH; GIF@erinlindsay-cpd tumblr
MESSAGE : 46
A KELOWNA DEPUIS : 29/06/2015

MessageSujet: Re: (shane west) le meilleur ami du meilleur ami de l'homme   Jeu 2 Juil - 9:24

Bienvenue ^^
Bonne chance pour ta fiche ^^
Il nous faudra un lien ;)

_________________

Me perdre dans le paradis et ne jamais revenir, devenir un vaste souvenir. Mélancolie cruelle qui peu à peu m'arrache les ailes. Prendre mon envole, enfiler à nouveau mon auréole. Mes yeux observent les cieux. ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Américanocanadien
AVATAR : Il sait pas ce que c'est.
CRÉDITS : Livreur de pizza, ex militaire
MESSAGE : 129
A KELOWNA DEPUIS : 16/06/2015

MessageSujet: Re: (shane west) le meilleur ami du meilleur ami de l'homme   Ven 3 Juil - 0:38

Bienvenue ^^

Merci d'ajouter le nom de ta célébrité. Comme le demande le règlement.

_________________

what are you making me feel. bitch

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : canadienne
AVATAR : une jeune femme qui ne lui sort pas de la tête
CRÉDITS : lieutenant de la brigade canine
MESSAGE : 24
A KELOWNA DEPUIS : 02/07/2015

MessageSujet: Re: (shane west) le meilleur ami du meilleur ami de l'homme   Mar 7 Juil - 0:11

Enfin terminée!

_________________
we bark at most times but at other times we bite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Américanocanadien
AVATAR : Il sait pas ce que c'est.
CRÉDITS : Livreur de pizza, ex militaire
MESSAGE : 129
A KELOWNA DEPUIS : 16/06/2015

MessageSujet: Re: (shane west) le meilleur ami du meilleur ami de l'homme   Mar 7 Juil - 0:21

Attention à remplir ton profil en entier ^^. Notamment, le crédit de ton gif de sign c'est junkiie et ton avatar blondie xD

_________________

what are you making me feel. bitch

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : canadienne
AVATAR : une jeune femme qui ne lui sort pas de la tête
CRÉDITS : lieutenant de la brigade canine
MESSAGE : 24
A KELOWNA DEPUIS : 02/07/2015

MessageSujet: Re: (shane west) le meilleur ami du meilleur ami de l'homme   Mar 7 Juil - 0:30

Voilà, c'est bon?

_________________
we bark at most times but at other times we bite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Anglaise
AVATAR : Célibataire
CRÉDITS : Ancienne détective
MESSAGE : 64
A KELOWNA DEPUIS : 30/06/2015

MessageSujet: Re: (shane west) le meilleur ami du meilleur ami de l'homme   Mar 7 Juil - 0:31

Ton histoire est superbe !!! *_* C'est approuvé par moi en tout cas !

_________________
How can I start over?
○ How can I live when you're gone? Who would want me in that shape anyways...
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FONDA' MONSTRUEUSE MAIS ADORABLE
avatar
ORIGINES : Canadien et écossais de bien loin
LOVE LIFE : C'est assez compliqué.
AVATAR : Charlie Hunnam
CRÉDITS : Snatch
MESSAGE : 261
A KELOWNA DEPUIS : 16/06/2015

MessageSujet: Re: (shane west) le meilleur ami du meilleur ami de l'homme   Mar 7 Juil - 0:48


félicitations, tu es validé

Donc si pour Evelyn c'est bon, alors pour moi aussi! Bienvenue officiellement, j'aime beaucoup ton histoire et ton personnage, j'ai bien hâte de voir ce que ça va donner en rp en tout cas et je vais lire tout ça bien attentivement.  

Tu as fini ta fiche et tu as bien tout rempli. A présent merci d'aller te recenser dans LE BOTTIN, les METIERS, les COMPTES et si tu ne veux pas crécher dans la rue, nous te conseillons également d'aller recenser ton LOGEMENT.
Si tu veux des amis, poste ta FICHE DE LIENS et si tu le désires, un SCENARIO. Une fois ceci fait, poste ton sujet EVOLUTION ainsi que ta FICHE RP. N'oublie pas que ton groupe ne sera pas mis si tu n'as pas ENTIÈREMENT rempli ton profil. Pas sur de t'intégrer ? Suis ces CONSEILS. N'oublie pas de VOTER pour amener d'autres copains !

Bon jeu  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (shane west) le meilleur ami du meilleur ami de l'homme   

Revenir en haut Aller en bas
 
(shane west) le meilleur ami du meilleur ami de l'homme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [M] SHANE WEST Ҩ Can we see beyond the scars ? [PRIS]
» (m) shane west ✈ libre
» Les scénarios d'une petite voleuse [2/2]
» (M) SHANE WEST - How can you even look at me..
» Tournoi annuel du "Meilleur tireur de West Blue"[PV Ivan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four Seasons Playground :: creating history :: IDENTIFICATION PLEASE :: FICHES VALIDÉES-