AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 KELLYAN & BRAEDAN ∆ unexpected visitors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

FONDA' MONSTRUEUSE MAIS ADORABLE
avatar
ORIGINES : Canadien et écossais de bien loin
LOVE LIFE : C'est assez compliqué.
AVATAR : Charlie Hunnam
CRÉDITS : Snatch
MESSAGE : 261
A KELOWNA DEPUIS : 16/06/2015

MessageSujet: KELLYAN & BRAEDAN ∆ unexpected visitors   Ven 3 Juil - 19:02


Le réveil a été pénible, et bien que je sois en congé je me suis senti forcé de me lever à la même heure qu’un jour de travail. Cayden n’a pas cessé de se réveiller cette nuit, il faut dire qu’avec la canicule, ce n’est pas facile de dormir pour personne. Je songe de plus en plus à installer un climatiseur dans sa chambre, peut-être qu’avec un peu de chance, je réussirais au moins à atténuer le problème. À moitié-nu avec seulement un boxer comme vêtement, je me traîne hors de la chambre d’enfant où j’ai passé la nuit pour rassurer le petit blond. D’habitude, je dors à poil mais je préfère me garder une petite gêne quand même. Il n’a que trois ans après tout, mais je ne pense pas que voir son père se balader en tenue d’Adam dans sa chambre la nuit soit particulièrement sain pour lui. Un petit tour à la salle de bain où je me jette un peu d’eau au visage, histoire de faire semblant d’être un peu éveillé tout de même, puis marche d’un pas lourd en direction de la cuisine. Je pousse un long soupir, puis commence à préparer le percolateur de la cafetière avant de la faire démarrer, fixant un moment le plan de travail d’un air hagard. Je suis en congé, et pourtant j’ai l’impression que l’on est lundi. Ce doit être la fatigue, ça ne peut être que ça. Je n’ai pas d’énormes projets pour la journée, il faut dire que tout seul avec Cay, ce n’est pas vraiment très évident de se trouver des occupations intéressantes. On ira sans doute au parc, comme tous les samedis, et si j’ai de la chance peut-être que l’on rencontrera des gens que l’on connait là-bas. J’aime bien quand il peut rencontrer de nouveaux amis. Il est plutôt sociable, et ça me fait toujours plaisir qu’il soit entouré de tous les autres bambins de son groupe d’âge. J’essaie qu’il ne manque de rien et de compenser souvent pour certaines choses que je ne peux pas lui offrir. Une mère par exemple. Il n’a pas encore commencé à poser des questions à propos de celle-ci, heureusement d’ailleurs, je ne sais pas ce que je lui dirai, c’est difficile d’expliquer ce genre de choses à un gamin, surtout quand on n’a pas vraiment de formation pour être père. Est-ce qu’il en existe seulement une, de toute façon?

J’entends le plancher craquer derrière moi et je sursaute, ce qui fait bien rire le petit bout qui s’approche avec un air malicieux sur le visage. Je souris un peu niaisement, et me penche pour le prendre dans mes bras. « Tonton Kyky l’est où? » Je suis un peu étonné par sa question, même pas un bonjour, il demande direct son oncle. Pourtant il sait bien que Kellyan est à l’hôpital. Je lui ai déjà expliqué, du moins de façon à ce qu’il ne soit pas trop choqué. Lui raconter que son oncle a été tabassé par des cons sans aucune raison – bien que je ne pense pas qu’il y ait de raison valable pour frapper quelqu’un, en fait – ne lui donnera certainement pas une superbe vision des gens. « Tonton est à l’hôpital, tu te souviens je te l’ai déjà dit? » Passant une main dans ses cheveux, je lui adresse un sourire rassurant avant de déposer un baiser sur son front. Il grimace et je me retrouve bientôt avec des mains sur les joues alors qu’il veut que je m’éloigne. « Ça pique, papa. On peut aller voir tonton? » Je réfléchis quelques secondes et repose mon fils sur le sol. Il me fixe, l’air d’attendre impatiemment ma réponse. On pourrait bien aller lui rendre visite, bien que je me doute qu’il ne sera pas heureux de me voir débarquer. Il n’accepte de voir que ma sœur, il a été catégorique là-dessus. Je n’ai pas trop compris pourquoi d’ailleurs, mais je préfère ne rien dire et respecter. Mais là, il s’agit de Cayden qui le réclame. Je fais une petite moue qui se transforme en sourire et je me penche vers lui, déposant une main sur son épaule. « On va prendre le petit déj’ et après on ira le voir, d’accord? » Il saute de joie, hochant la tête. Le café est prêt et je lui prépare un bol de céréales, me préparant des toasts pour ma part. Le repas se passe plutôt bien, et je vois que Cay a plutôt hâte de voir son oncle puisqu’il s’empresse de terminer son bol. Il insiste pour s’habiller tout seul et j’ai un léger doute, mais cède et le laisse faire. Comme je m’en doutais bien, ça finit légèrement en catastrophe. Il me fait un peu la tête lorsque je lui dis que je vais prendre une douche rapide, mais s’installe patiemment au salon avec ses camions et ses peluches. Je n’aime pas trop le laisser seul dans ces moments-là, mais en même temps je n’ai pas vraiment le choix.

Le moment fatidique arrive finalement et les cheveux toujours humides, j’entraîne mon fils dans la voiture. Il a traîné avec lui une de ses peluches, un panda que je lui ai acheté un jour alors que nous sommes allés au zoo. Arrivé à l’hôpital, je l’aide à sortir de la voiture, me battant avec le siège pour enfant pendant un instant. J’ai bien hâte qu’il soit assez grand pour ne plus avoir à utiliser ce truc qui est toujours un enfer à attacher et détacher. Je hausse les sourcils en le voyant attraper sa peluche et la traîner avec lui vers l’hôpital. « Pourquoi tu apportes ton panda? Tu peux le laisser dans la voiture, tu sais. » Il me regarde d’un air sérieux, comme s’il s’agissait d’une évidence. Il a trois ans, mais parfois je lui donnerais bien plus. Ça me rend plutôt fier, il faut dire. « C’est pour tonton, pour pas qu’il s’ennuie tout seul. » Je souris tendrement et prends sa main alors que l’on entre dans le grand bâtiment blanc. Je n’aime pas spécialement les hôpitaux, mais bon, il s’agit quand même de mon cousin, et c’est son neveu qui demande à le voir, je ne vais quand même pas refuser. Après avoir erré un peu dans les couloirs, je finis par trouver la réception et je demande où se trouve Kellyan. On m’indique une chambre et la dame me précise que c’est au fond du couloir. Elle ne m’adresse pas un regard, mais lorsqu’elle aperçoit Cay, soudainement son visage s’illumine. Elle le questionne sur la personne qu’il vient voir et fièrement, il répond qu’il vient rendre visite à son oncle. Après des compliments sur mon fils, je remercie la femme, et reprends la main de Cayden pour nous rendre à la chambre. Je frappe trois coups, et ouvre la porte. Mon cousin est dans son lit, l’air encore plutôt amoché. La tornade blonde se précipite vers le lit et tente de sauter pour rejoindre Kellyan sur le lit, et je me mords la lèvre, m’attendant déjà à des représailles. « Je sais que tu veux pas voir personne, mais le monstre ici présent avait envie de voir son oncle. » Je souris en voyant Cayden lui tendre la peluche et qui persiste à vouloir monter sur le lit. « Cay, laisse ton oncle tranquille, veux-tu? Viens je vais approcher la chaise et tu pourras t’assoir. » Je soupire et prends la chaise au fond de la pièce, écoutant mon fils parler à Kellyan pendant ce temps et lui raconter qu’il a apporté sa peluche pour lui tenir compagnie à l’hôpital. Je retiens un sourire amusé, avant de me tourner vers le duo, m’asseyant sur la chaise et attrapant le gamin pour le placer sur mes genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Américanocanadien
AVATAR : Il sait pas ce que c'est.
CRÉDITS : Livreur de pizza, ex militaire
MESSAGE : 129
A KELOWNA DEPUIS : 16/06/2015

MessageSujet: Re: KELLYAN & BRAEDAN ∆ unexpected visitors   Mer 15 Juil - 16:59

Je regarde la fenêtre que je peux pas atteindre, enfin, si, si je voulais bouger tes fesses un peu plus. mais j'ai pas envie, plus? Je pense juste au moment ou cette fois ci, Je serais pas si chanceux. Je penses à Sloan, à cette inconnu qui est devenu plus, dans ma tête d'abruti. Je pense au cousin, à mon neveu, et à tout un tas de trucs aussi, qui m'empêche d'avoir un vrai sommeil, Je bénis les somnifères pour ça. Je sais qu'un jour où l'autre, le cousin va venir, pour voir si je suis toujours vivant, et j'en déteste l'idée. Mais bon, je sais aussi que je peux pas rester ici sans voir personne indéfiniment. Que je vais devoir m'y faire, bon, le ptitn, ça passe encore, lui il juge pas, il regarde pas de travers, et il est adorable. d'ailleurs, j'en fais vite les frais. Je l'entend, comme j'ai plus cinq ans, je me cache pas sous la couette, pourtant, j'en ai vraiment envie. Parce que dans certains aspect de ma vie, je suis carrément un gosse. Peut être parce que mes rapports avec mes parents étaient pas bons, même carrément moisis. Ou parce que les gens sérieux finissent par me barber, à force, péter un coup ça ira mieux, non ? Ils entrent, il s'excuse le cousin. je me ferais jamais à cette manie qu'ont les gens de s'excuser pour tout. Sérieux, c'est bon, personne est mort. Juste un peu ronchon. Je me relève, grogne un peu et regarde le panda. Je souris. « Pas de problème. » Ah bah j'ai pas dis que j'étais un bavard. Dans le genre monstre, il est pas si chiant que ça. Il est même plutôt chou. Encore heureux j'aime pas les gamins, eux m'aiment, va savoir pourquoi. Sont pas net ces mini trucs. Le ptit tente de monter sur le lit, son cousin l'en empêche. Je souris de nouveau. « Non, c'est bon il peut s'il veut. » Après tout c'est des côtes pétées, une épaule de merde, un genou abimé, rien de bien grave quoi. Il montre un panda, je lui demande de me montrer. Mignon. bon, j'ai passé l'âge des peluche, faut le dire, mais je trouve ça adorable de me l'offrir. Tant que c'est pas le cousin qui me l'offre, ça, ce serait étrange. J'adore mon cousin, mais bon, on est différent, mais on se retrouve sur la connerie, lui les femmes, moi, le reste. « Quoi de neuf, tu es encore tombé amoureux ? Merci pour le panda ptit bout. » Je sais que c'est pas toujours le cas, je m'en doute. Mais j'aime l'embêter, après tout, jsuis blessé, j'ai le droit. ok même quand je le suis pas, je le fais.

_________________

what are you making me feel. bitch

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
KELLYAN & BRAEDAN ∆ unexpected visitors
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Unexpected rainy day – ft. Sarah (ended)
» The Hobbit - An unexpected journey
» Love strikes at the most unexpected moment. Like a bird shitting on your head.
» That was unexpected ▬ Frej Styrbjörn
» Unexpected » Nathys × Yibo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four Seasons Playground :: welcome to the city :: KELOWNA SOUTH :: GENERAL HOSPITAL-