AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre inattendue... FT.Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
ORIGINES : Anglaise
AVATAR : Célibataire
CRÉDITS : Ancienne détective
MESSAGE : 64
A KELOWNA DEPUIS : 30/06/2015

MessageSujet: Une rencontre inattendue... FT.Alex   Mar 7 Juil - 2:05

× Une rencontre inattendue  ×
Encore une fois aujourd’hui, je m’étais disputée avec mon frère. Il essayait de me faire sortir de l’appartement pour pouvoir profiter du soleil et de la belle journée, mais pour moi, cela n’avait aucune importance, car de toute façon, je ne voyais rien. « Tu vas devoir sortir un jour Evelyn…Ça va te rendre folle de rester cloitré ici entre quatre murs! » Je lançai un regard vers lui, malgré qu’il ne fût qu’une ombre fine que je voyais à peine, fronçant les sourcils. Il m’énervait lorsqu’il essayait de me remettre sur le « droit chemin ». Je n’avais qu’une seule envie; fermer les yeux, me coucher et ne jamais me réveiller. Je ne voulais pas qu’on s’occupe de moi. Passer de détective réputée a une moins que rien qui ne peut absolument rien faire, c’était l’horreur. J’étais sur la terrasse, puis Ethan me confirma qu’il était 19h déjà. Une chose qui me manquait terriblement; les couchés de soleil. C’était selon moi la chose la plus magnifique à voir après une aurore boréale. Je me levai alors d’un bond, tentant d’entrer à l’intérieur sans tomber par terre figure première. Je touchais les murs pour me guider. Arrivée dans ma chambre, j’attrapai un jeans tant bien que mal, puis un T-Shirt et mon veston de cuir. Je ne voyais rien, c’est pour ça que mon frère m’avait fait des armoires par couleur, donc je savais qu’en partant par la gauche, je n’avais qu’a compter. Alors qu’Ethan était dans la douche, j’en profitai pour sortir. J’avais pris soin cette fois-ci d’apporter ma canne avec moi. Repensant a cela, j’eus un petit sourire en coin. Cet homme, Alex, qui m’avait raccompagné l’autre soir, ne m’avait jamais rappelé. Cela n’était par contre pas étonnant. Qui voudraient être vu avec une aveugle? J’avais vraiment dérapé cette nuit-là et il était resté avec moi pour s’assurer que j’allais bien. Cela était vraiment étonnant.

J’arrivai a ce qui me semblait être la plage. J’entendais les vagues et lors que je décidai de me diriger vers celles-ci, je sentis le sable sous mes chaussures. En ce moment même, sachant environ l’heure, je pouvais deviner que le ciel serait un peu orangé et rosé. Soupirant, je m’approchai plus du bord de l’eau et j’enlevai mes souliers en prenant soin de ne pas tomber. Cette sensation des dernières chaleurs du soleil sur mon visage me faisait mal. Non pas parce que cela brûlait, mais parce que je n’arrivais pas a voir une seule couleur. Je sentis enfin les vagues sur mes pieds. Je m’assis alors tant bien que mal et déposai ma canne ainsi que mes souliers au sec en arrière de moi. Je fixais l’horizon, sans vraiment voir ce qu’il y avait devant moi. Je serrai les dents. Je détestais cela, ma vie ainsi, si seulement j’avais pu tout simplement périr en même temps que mon fiancé. Une larme décida de couler du coin de mon œil. Je n’en pouvais vraiment plus de vivre ainsi. On croit toute notre vie que cela ne nous arrivera jamais ce genre d’incident, jusqu’au jour où cela t’arrive à toi…  



code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
How can I start over?
○ How can I live when you're gone? Who would want me in that shape anyways...
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : canadienne
AVATAR : une jeune femme qui ne lui sort pas de la tête
CRÉDITS : lieutenant de la brigade canine
MESSAGE : 24
A KELOWNA DEPUIS : 02/07/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue... FT.Alex   Mar 7 Juil - 3:30

× Une rencontre inattendue  ×
Je ne l'avais pas rappelée. Depuis les derniers jours, j'avais hésité, mais chaque fois que je me surprenais à composer son numéro, un énervement extrême me prenait et je raccrochais avant même d'avoir signalé. « Penses-tu qu'elle s'en sort? » demandai-je à Easy. Cette nuit-là, j'avais dû passer la nuit avec elle pour m'assurer qu'elle ne fasse pas quelque chose de stupide qu'elle risquait de regretter. Elle m'avait raconté sa vie et je l'avais écoutée. Elle était ivre et ne se rappelait sans doute de rien... c'était la principale raison pour laquelle je préférais ne pas prendre contact avec elle. Elle serait sans doute effrayée. Easy m'extirpa de mes pensées à l'aide d'un coup de museau impatient. Il avait déposé sa laisse à mes pieds. « Je sais, tu veux te dégourdir les pattes... j'attache mes runnings et on y va. Content? » Easy était un chien avec un niveau d'énergie élevé. S'il ne se dépensait pas quotidiennement, il pouvait détruire une maison en un rien de temps. J'avais pris l'habitude de l'emmener jogger sur la plage non loin de chez nous. « Prêt? » Easy approuva d'un aboiement. Qu'est-ce que ma vie serait sans ce chien? Vide, sans doute. J'attachai la laisse à son collier et nous sortîmes à l'extérieur. Je n'avais jamais été un adepte de la course, mais c'était un moyen plus sain qui me permettait d'épurer mes pensées que d'abuser à la place d'abuser de drogues médicamenteuses. Je le faisais surtout pour ma grand-mère, plus que pour moi. Quand j'étais revenu d'Afghanistan, elle s'était fait un sang d'encore concernant mon état. Un jour, elle était débarquée chez mon psychiatre et lui avait passé un quart d'heure tellement désagréable qu'il avait réduit mes prescriptions dès le lendemain. Elle avait beau avoir plus de soixante-dix ans, ma grand-mère était en pleine forme et ce n'était pas le genre de femme à se laisser faire quand quelque chose lui puait au nez.

Environ une demi-heure plus tard, nous étions rendus à destination. Je relâchai Easy et il se mit à courir en direction de l'eau. C'était un cabot qui adorait l'eau. Je le regardai gambader à travers les vagues, puis s'ébrouer sur la plage et se rouler dans le sable avec amusement. Il était près de 20 h et l'horizon était teinté de jolies couleurs chaudes. Aujourd'hui avait été une journée splendide, une journée comme tout le monde les aime. Pour nous, la journée avait été plutôt tranquille. Une de nos chiennes avait mis bas aujourd'hui, donnant naissance à dix petits chiots en santé. Dans deux mois, ils partiraient vivre avec leur futur famille. Ceux qui n'en avaient aucune restaient au chenil et nous les entraînions jusqu'à ce qu'ils trouvent preneur. Et nous les reprenions si les familles ne pouvaient plus s'occuper d'eux. C'était arrivé la semaine dernière; les propriétaires d'un des chiots de l'an dernier nous l'avaient ramené. Il serait entraîné puis nous lui trouverions une nouvelle famille. « Easy? » Voilà que j'étais encore perdu dans mes pensées et Easy avait décidé de partir à l'aventure. Je n'étais pas trop inquiet, car il ne s'éloignait jamais bien loin. Mais une bouffée d'appréhension me gagna lorsque j'entendis un aboiement familier, suivi d'un long cri suraigu. Je me mis à sprinter dans leur direction. Qu'est-ce qui lui est passé par la tête, cette fois? me demandai-je.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
we bark at most times but at other times we bite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Anglaise
AVATAR : Célibataire
CRÉDITS : Ancienne détective
MESSAGE : 64
A KELOWNA DEPUIS : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue... FT.Alex   Mar 7 Juil - 6:19

× Une rencontre inattendue  ×
Regardant toujours devant moi, j’essayais, sachant bien que cela ne servait absolument a rien, de voir quelque chose, ne serait-ce qu’une couleur ou une forme. C’est en perdant la vue que l’on se rend compte que nous étions choyés de voir. Le monde sans couleur, c’est un cauchemar qui ne se termine jamais. Soupirant, je pris du sable dans mes mains pour le laisser retomber doucement. Fermant les yeux, je laissais le vent souffler vers mon visage, profitant du moment jusqu’à ce que j’entende un aboiement près de moi. Prise de peur, un cri sortit de mes poumons et paniquant, je me levai pour ensuite trébucher et tomber dans l’eau. « Va-t’en!! » Je ne voyais absolument rien, je ne savais même pas s’il y avait quelqu’un autour; je ne savais même pas ce qu’il y avait autour, ne sachant pas a quel hauteur j’étais. Je me mise à ramper vers le sable ou il n’y avait pas beaucoup d’eau. Je restai accroupit alors que je sentais le chien près de moi. Avançant une main devant moi, apeurée, je sentis enfin le poil du chien. Mon cœur battait a tout rompre et ma respiration était haletante. J’étais effrayée, car je ne savais pas si ce chien était la pour m’attaquer ou était-il avec quelqu’un. « Est-ce qu’il y a quelqu’un???? » Je reculai dans le sable pour essayer de retrouver mes souliers et ma canne. Lorsque je voyais bien que je ne les retrouverais pas, j’essayai de me calmer. J’avais enroulé mes jambes de mes bras, ne bougeant plus d’un poil. « Gentil chien…tu…tu ne vas pas me faire de mal… » Mais quel idée folle de m’aventurer ici seule, sans mon frère ou quelqu’un d’autre pour m’aider. Je restai la, immobile alors que je sentis quelqu’un approcher. Apparemment, le chien s’appelait Easy. Entendant la voix de l’homme, je fronçai les sourcils. J’avais déjà entendu cette voix quelque part. Me reculant un peu plus, toujours dans le sable, mon regard essayait de trouver quelque chose. J’avais les yeux grands ouverts et pourtant, je ne voyais rien. Les bougeant de gauche a droite devant moi, je n’arrivais pas a voir quoi que ce soit et cela était un sentiment horrible. C’est en repensant dans ma tête que je reconnu la voix…enfin, je pensais l’avoir reconnu. « Al..Alex? Est-ce que c’est toi? » J’entendis alors le chien aboyer, ce qui me fit sursauter encore une fois. Je posai mes mains sur mes oreilles, cachant ainsi un peu ma tête, tremblant. Je me sentais si mal, si impuissante. Je crois que je ne m’habituerai jamais à ce mode de vie. Avant mon accident, j’étais la femme la plus courageuse et fonceuse, qui n’avait peur de rien et qui sauvait des vies. Aujourd’hui, j’étais une incapable, handicapée qui avait peur de tout autour d’elle.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
How can I start over?
○ How can I live when you're gone? Who would want me in that shape anyways...
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : canadienne
AVATAR : une jeune femme qui ne lui sort pas de la tête
CRÉDITS : lieutenant de la brigade canine
MESSAGE : 24
A KELOWNA DEPUIS : 02/07/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue... FT.Alex   Mar 7 Juil - 23:56

@Alex Sanders a écrit:
× Une rencontre inattendue  ×
« Easy, suffit! » dis-je fermement. Je n’étais pas vraiment du genre à me prendre pour un tyran, mais lorsque j’intimais un ordre, j’exigeais qu’on m’obéisse au doigt et à l’œil. Je retenais cette caractéristique de mon grand-père à coup sûr. Le berger vint se coucher à mes pieds au quart de tour, me fixant d’un regard attentif, la langue pendante. « Merci, Easy. Maintenant, reste où tu es. » Le chien poussa un geignement boudeur, mais il resterait sagement à un mètre de distance de la jeune femme en proie à la panique. Cette femme, bien entendu, était nulle autre qu’Evelyn Croft. Quelles étaient les chances de nous rencontrer à nouveau par hasard? C’était la deuxième fois en dix jours. Je m’accroupis à sa hauteur et lui tapai doucement sur l’épaule afin de lui signaler ma présence, puis je saisis ses fins avant-bras et entrepris de lui décollai les mains des oreilles. « Vous n’avez rien à craindre. Easy ne vous fera jamais de mal. » C’était vrai. Easy était du genre à aimer tous les gens avec qui je m’entendais et à vouloir les protéger. D’ailleurs, il semblait déjà apprécier grandement la demoiselle, mais j’imagine que cette dernière avait dû avoir eu peur de son caractère… volubile. « Alors, comme ça, vous vous rappelez de moi? » lui demandai-je pour la distraire, et aussi parce que j’en avais été étonné. J’étais d’autant plus surpris qu’elle me tutoie. D’où venait cette familiarité? Au fond, c’était ce que je voulais, mieux la connaître, mais ça me rendait mal à l’aise. Je m’étais toujours arrangé pour tenir l’écart les représentantes de la gent féminine. Souvent, j’avais l’impression que celles qui me tournaient autour étaient plus amoureuses du fait que j’étais lieutenant au sein des forces de l’ordre que de l’homme que j’étais réellement. J’étais un homme simple, humble, réservé. Rien de plus, rien de moins. Depuis mon retour, j’avais flirté avec quelques filles, mais je savais que cela ne nous mènerait à rien. Souvent, elles ne comprenaient pas mes silences ou l’amour inconditionnel que je vouais à mes chiens. Easy était un bien meilleur compagnon et à choisir entre lui ou une blonde superficielle, le choix n’était pas difficile. J’avais dû faire ce choix une fois, et je dois avouer que la crise que la pétasse m’avait piquée n’avait pas été de tout repos. J’étais un officier de la paix. J’avais une réputation et j’avais une fierté qui m’était propre. Un certain égo, pour tout dire. Je m’assis à côté d’elle et contemplai l’océan. « C’est une soirée magnifique, ce soir. L’eau est assez calme, mais il y a de petites vagues qui se forment à la surface. Le ciel est un mélange de rouge, d’orange, de rose et de mauve. Il n’y a pas un seul nuage à l’horizon. Juste des mouettes qui virevoltent au loin. » Je n’étais pas certain si cela allait la réconforter ou si elle aurait plutôt envie de me frapper. Je n’ai jamais été doué avec les mots, encore moins pour remonter le moral de quelqu’un. Surtout, je n’étais pas du genre à m’apitoyer sur le sort des autres et à les plaindre.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
we bark at most times but at other times we bite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Anglaise
AVATAR : Célibataire
CRÉDITS : Ancienne détective
MESSAGE : 64
A KELOWNA DEPUIS : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue... FT.Alex   Mer 8 Juil - 1:03

× Une rencontre inattendue  ×
Je n’arrivais pas à croire que je recroisais Alex par pur hasard. Je ne me souvenais plus de beaucoup de choses cette soirée là où nous nous étions rencontré mise à part le fait que j’ai trébuché en l’accrochant dans la rue. Par la suite, je me souviens vaguement qu’il m’a ramené chez moi et que je l’ai invité à entrer. Nos conversations par contre, je ne saurais dire ce dont on avait parlé. Je me souvenais par contre du dur lendemain de veille que j’avais eu. Il me confirma que son chien n’allait pas me faire mal. C’est toujours ce que les gens disent jusqu’au jour où un décide de ne pas écouter et vient mordre une petite fille qui rêvait autrefois d’avoir un chien! Il s’était approché de moi un peu plus tôt en posant sa main sur mon épaule, ce qui avait confirmé sa présence. Il était venu retirer mes bras de ma tête. A ce contact, je relevai la tête comme si j’allais voir quelque chose, mais c’était plutôt une habitude qu’autre chose. Le contact humain me rassurait par contre. Dans son ton, il parut surpris que je me souvienne de lui. Regardant environ dans la direction d’où venait la voix, j’eus un petit sourire en coin. « Premièrement, je n’ai pas 50 ans, donc on peut arrêter le vouvoiement! Deuxièmement, oui, je me souviens de toi…ou devrais-je dire vous? Car après tout, je n’ai aucune idée de ton âge ou encore de ce dont tu as l’air… » Ayant un petit rire, car après tout, j’étais un peu sarcastique par moment, je repris doucement. « Je ne me souviens pas de tout, mais je me souviens que c’est toi qui m’a ramené ce soir-là…je t’en remercie…j’étais un peu...sur la dérape si on peut dire. » Je n’étais pas très fière de cette soirée. J’aurais pu me mettre en danger et la quantité d’alcool que j’avais bu ce soir-là était bien au-delà de ma limite d’endurance. Je me retournai de nouveau vers le bruit des vagues, assumant que c’était bien de ce côté. C’est alors que j’entendis la voix d’Alex de nouveau me décrire ce qu’il voyait en ce moment. Sa description, assez détaillé, me permettait d’imaginer ce qu’il y avait devant moi alors je fermai les yeux pour en prendre connaissance. Cependant, lorsque j’ouvris les yeux de nouveaux, je ne voyais aucunement cette description. Un sentiment de tristesse m’envahit à ce moment précis. Malgré mes yeux grand ouvert droit vers l’horizon, je ne voyais ni vague, ni couleur dans ce paysage. Je ne voyais que quelques ombres et la noirceur totale. Je fronçai les sourcils toujours en silence. J’avais la gorge serrée, tentant par orgueil de ne pas pleurer. La même question me revenait à l’esprit…chaque jour; qu’est-ce que j’allais faire de ma vie? Soupirant, je laissai mon regard fixé droit devant moi. « Je…je n’arrive pas a voir aucun détail…je..cela n’existe que…dans ma mémoire. Je me sens comme si j’étais en enfer, dans les ténèbres avec aucun moyen de m’en sortir… »
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
How can I start over?
○ How can I live when you're gone? Who would want me in that shape anyways...
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : canadienne
AVATAR : une jeune femme qui ne lui sort pas de la tête
CRÉDITS : lieutenant de la brigade canine
MESSAGE : 24
A KELOWNA DEPUIS : 02/07/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue... FT.Alex   Mer 8 Juil - 2:49

× Une rencontre inattendue  ×
« J’ai été posté en Afghanistan pendant 5 ans. La première année, j’ai participé aux deux batailles de Panwayne. Nous avons remporté la première haut la main. La deuxième, nous avons fini par vaincre l’ennemi, mais pas à n’importe quel prix. Depuis la deuxième guerre mondiale, jamais le Canada n’a perdu autant de soldat et compté autant de blessés lors d’une bataille. » Je ne savais pas pourquoi je lui racontais ça, et ça ne l’aiderait sûrement pas. Mais c’était le mieux que j’avais à lui offrir. Je pouvais comprendre dans une certaine mesure sa détresse, ayant moi-même à endurer et supporter mon propre fardeau chaque jour. Mais je n’étais pas aveugle. J’avais été blessé et j’avais des cicatrices laissées par la guerre, mais j’avais toujours mes cinq facultés sensorielles. « J’ai toujours voulu être policier… mais pas dans une zone de guerre. Après la deuxième bataille de Panwayne, après avoir perdu un ami et en avoir vu des dizaines blessés, après avoir blessé des soldats ennemis et en avoir tués, je me suis demandé comment j’allais pouvoir vivre avec ça. Mais je n’ai pas eu le choix de le faire et de me concentrer sur le moment présent et de faire ce que j’avais à faire si je voulais survivre. » Je restai silencieux et flattai distraitement la tête d’Easy, collée contre ma jambe droite. Il me dévisageait en geignant doucement. C’était un chien attentif. Un chien sensible. Un chien compatissant. « J’ai fait le boulot qu’on attendait de moi. La guerre était presque finie quand une attaque surprise a eu lieu. Ma chienne Amy m’a sauvé la vie en prenant une balle à ma place. Je me suis réveillé une semaine plus tard à l’hôpital et j’ai appris que mon meilleur pote l’avait abattue. Mes grands-parents m’avaient confié Amy pour me ramener vivant. Depuis le début de la guerre, elle avait toujours été à mes côtés. » Je fis une autre pause. Je n’avais jamais vraiment parlé de ce que j’avais vécu avec quiconque. J’avais toujours préféré garder cela privé. Mais en la présence de la jeune femme, je n’avais plus de blocage. « Je n’ai jamais cru au destin… Mais quand je suis retourné sur les lieux où Amy est morte, un paysan m’a conduit au cimetière, où un bon samaritain l’avait enterrée… Et j’ai retrouvé sa médaille… Après, on m’a renvoyé au Canada. La première année, je n’arrivais pas à reprendre la vie là où je l’avais laissé. De toute façon, ça ne sera jamais possible… et puis, Easy est apparu dans ma vie. Au début, je ne voulais pas de lui, mais c’est un bon chien et il m’a aidé à redevenir une partie de l’homme que j’étais. » Easy aboya avec entrain en agitant la queue. Il se redressa et me lècha le visage. Je souris. « Parfois, même quand on pense qu’il n’y a plus d’espoir, la vie nous réserve quelque chose qui nous permet d’avancer à nouveau… Mais écouter un vieil homme de trente-cinq ans radoter à propos de la guerre ne dois sûrement pas vraiment aider. » dis-je en guise d’excuse.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
we bark at most times but at other times we bite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Anglaise
AVATAR : Célibataire
CRÉDITS : Ancienne détective
MESSAGE : 64
A KELOWNA DEPUIS : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue... FT.Alex   Mer 8 Juil - 3:09

× Une rencontre inattendue  ×
Un silence s’était installé quelques instants entre nous. Il devait probablement se dire « pauvre petite aveugle… » Je ne voulais pas la pitié de personne en fait. Au lieu de partir ou de me laisser seule, il était resté. Il commença alors à m’expliquer ce qui s’était passé lorsqu’il était allé à la guerre. Alors il était un militaire. Peut-être me l’avait-il mentionné lors de cette soirée, mais je ne m’en souvins plus. Il parlait et il m’expliquait un peu son passé. Je restai complètement muette, regardant droit devant moi. Je l’écoutais attentivement. Malgré mon sale caractère, j’étais quelqu’un très à l’écoute des autres. Oui, j’avais mes propres problèmes en ce moment, mais si je pouvais tout de même être là pour quelqu’un malgré ma condition, cela me permettrait peut-être de retrouver une certaine confiance en moi. Je me sentirais probablement moins inutile. J’apprenais de plus en plus de choses à son sujet. Puis il arriva sur le sujet d’un chien appelé Amy. Il avait vraiment l’air d’adorer les chiens. Lorsqu’il m’expliqua qu’elle l’avait sauvé en prenant une balle pour lui, je tournai ma tête pour fixer dans sa direction. Est-ce que j’avais mon regard dans le sien, aucune idée. Mes yeux étaient grand ouverts, avec un voile blanc qui cachait la couleur de ceux-ci. Alors ce chien donné sa vie pour lui. De ce que j’apprenais, il avait vécu l’enfer la bas. Puis il finit par m’expliquer qu’en revenant ici, il a eu Easy et c’est grâce à ce chien qu’il a pu revenir l’homme qui était. Je trouvais cette histoire fascinante. Le fait qu’un homme ayant vécu tant de choses puisse retrouver une partie de lui grâce à un chien était formidable à mes yeux. J’entendis alors le chien aboyé et je fis encore une fois un saut, car je ne savais pas qu’il était aussi proche de moi. C’est lorsqu’il ajouta ces dernières phrase que mon attention revint directement vers lui. J’eus un petit rire à sa remarque. « Oh ne t’inquiète pas, j’aime mieux pouvoir écouter ton histoire et en apprendre un peu plus sur toi que de passer la journée avec les gens que je connais et qui me demande comment je vais à chaque 15 secondes…. » Il était vrai, j’en avais plus que marre d’entendre cette question. La réponse ne changerait jamais de toute manière. « Je crois bien que la vie à oublier de me réserver quelque chose pour m’en sortir…j’ai fait le tour de la question pendant tant de temps, mais…ma vie était d’être détective et j’ai du tout arrêter, car pour faire ce boulot, ça prend nos yeux… » Je remis mon regard vers les vagues. Je n’avais vraiment aucune idée pourquoi cet homme restait à mes côtés. J’étais un fardeau assuré pour tous mes proches alors qui voudrait apprendre à me connaitre? Par contre, un côté de moi aurait tellement voulut pouvoir voir le visage de cet homme. Alex n’avait pas quitté mes pensées depuis une dizaine de jour. Dans le monde d’aujourd’hui, ce n’est pas tout le monde qui aurait pris la peine non seulement de me ramener chez moi, mais s’assurer que j’allais m’en sortir en restant avec moi une partie de la nuit. J’étais une parfaite inconnue pour lui pourtant… « Je dois t’avouer, je suis étonnée qu’en 10 jours, on se croise deux fois par pur hasard! C’est étrange non? »
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
How can I start over?
○ How can I live when you're gone? Who would want me in that shape anyways...
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : canadienne
AVATAR : une jeune femme qui ne lui sort pas de la tête
CRÉDITS : lieutenant de la brigade canine
MESSAGE : 24
A KELOWNA DEPUIS : 02/07/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue... FT.Alex   Mer 8 Juil - 4:05

× Une rencontre inattendue  ×
« Je ne sais pas, peut-être que les Parques y sont pour quelque chose » dis-je avec un ton ironique. Je scrutai attentivement son visage, de cette façon qui rendait généralement les gens mal à l’aise, mais comme elle ne me voyait pas… j’imagine qu’elle ne m’en voudrait pas de la fixer même si c’était impoli. Elle était jolie, je devais dire, avec de longs cheveux caramel et soyeux et ses yeux avaient probablement dû être d’un vert pétillant. Elle était beaucoup plus jeune aussi, nous devions avoir une différence d’âge de près de dix ans. « Ça ne te fera sûrement pas plaisir, mais je pense qu’avoir un chien-guide te faciliterait grandement la vie. Il t’aiderait à te déplacer avec plus de confiance et te conduirait où tu désires en toute sécurité. Il y a même des programmes qui existent dans le but de jumeler des personnes non-voyantes avec des chiens-guides entraînés gratuitement par des bénévoles. Tu devrais donner ton nom. Tu serais placée sur la liste prioritaire. » Je savais tout cela parce que ma grand-mère participait à ce programme depuis des années. Les chiots de notre élevage qui ne trouvaient pas preneur ou qui nous étaient ramenés et qui avaient un bon tempérament étaient éduqués pour devenir des chiens d’assistance. C’était notre façon de contribuer à la communauté. Evelyn devait sûrement en avoir marre de m’entendre parler encore de chiens… mais c’était ça, ma vie. J’avais été élevé par la meute. C’était une partie non négociable qui venait avec moi. « Allez, va t’amuser » dis-je à l’intention d’Easy, qui ne tenait plus en place. Il se leva et retourna batifoler dans l’eau. « Pourquoi as-tu peur des chiens? » J’avais laissé tomber les formalités, car je pressentais que nous deviendrions sûrement de bons amis. Elle me faisait confiance, trop confiance à mon goût même. Par chance, je n’étais pas un mauvais gars, mais elle aurait pu tomber sur un type moins chic que moi. Cette éventualité ne m’enchantait guère. Elle était vulnérable et il fallait que quelqu’un prenne soin d’elle. Evelyn ne semblait pas à l’aise avec Easy autour. Cela devait sûrement être en lien avec une mauvaise expérience vécue auparavant. C’était dommage, car Easy ne faisait pas de mal à une mouche. Certes, il le pouvait, mais il ne le ferait qu’en cas d’absolue nécessité. C’était ça, un chien de travail équilibré. Contrairement à certains dresseurs, je ne recherchais jamais à rendre un chien sanguinaire. Les chiens étaient des animaux pacifiques, pour peu qu’on ne les embête pas. Les chiens trop poussés à l’extrême n’étaient plus des chiens, mais des machines à tuer. Ça, c’était dangereux.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
we bark at most times but at other times we bite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Anglaise
AVATAR : Célibataire
CRÉDITS : Ancienne détective
MESSAGE : 64
A KELOWNA DEPUIS : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue... FT.Alex   Mer 8 Juil - 4:25

× Une rencontre inattendue  ×
J’étais toujours assise la, à côté de lui qui semblait s’avoir assis à mes côtés. Il m’expliqua alors brièvement le concept des chiens guides et que cela serait probablement très bénéfique pour moi. En effet, on m’en avait déjà parlé lorsque j’étais à l’hôpital. Certes, pour me déplacer, ce n’était jamais facile, mais avec ma peur des chiens depuis mon enfance, j’avais strictement refusé cet idée et il était hors de question que je pose ma confiance sur un animal. Je n’avais confiance qu’en une seule personne et c’était moi-même. Peut-être était-ce aussi le fait que j’étais têtue et par orgueil, je voulais me débrouiller par moi-même. En l’entendant prononcer les mots « non-voyante », j’eus un petit pincement au cœur. Je n’arrivais toujours pas à accepter ma condition. Reposant mon regard vers lui, je soupirai. « Je sais…on m’en avait parlé, mais…je ne peux pas. Je ne veux pas…Je… » C’était très déstabilisant pour moi tout ça. Parler de ce genre de chose en sachant que c’était pour moi me rendait encore plus vulnérable et c’était un des pires sentiments pour moi. En entendant le chien se lever suite aux paroles d’Alex, j’avais comme un soulagement en moi. Pourtant, Easy, de ce qu’il me disait, était un superbe chien et il m’arriverait absolument rien avec celui-ci. Par contre, les cicatrices du passé me hantaient…malheureusement. Au même moment, il me posa alors la fameuse question. Il avait probablement vu mes réactions face au chien et il était normal de me le demander. Surtout qu’en plus, je venais de lui dire que je ne voulais rien savoir d’avoir un chien-guide, je n’étais pas prête à ça. « Je...Lorsque j’avais environs 10 ans, je me suis fait attaquée dans la rue par un chien. Si ce n’était pas de mon frère, il m’aurait complètement dévisagé. Il est apparu de nulle part et m’a sauté dessus. Il m’a mordu du côté de l’épaule et depuis ce jour, en sortant de l’hôpital, dès que je vois un chien ou dès que j’en entends un, je prends peur. Je déteste cette « phobie », car mon rêve a toujours été d’avoir un chien a moi, car j’adorais ces animaux…auparavant… » Je retirai alors mes cheveux de mon cou en faisant descendre mon veston, laissant voir les cicatrices sur mon cou et une partie de mon épaule. Disons que j’avais été chanceuse que mon frère le fasse fuir avant qu’il me tue. Je n’avais jamais su d’où venait se chien. Enlevant complètement mon veston, je le déposai alors à côté de moi. Je ne pouvais même pas voir sa réaction en voyant la marque du chien. C’était si étrange de dire des choses, montrer des choses et ne pas voir la réaction des gens. Je n’avais pas la moindre idée de ce à quoi l’homme assis à côté de moi ressemblait. « Est-ce que tu viens ici souvent? »
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
How can I start over?
○ How can I live when you're gone? Who would want me in that shape anyways...
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : canadienne
AVATAR : une jeune femme qui ne lui sort pas de la tête
CRÉDITS : lieutenant de la brigade canine
MESSAGE : 24
A KELOWNA DEPUIS : 02/07/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue... FT.Alex   Mer 8 Juil - 21:27

× Une rencontre inattendue  ×
« Easy est un berger malinois. C’est une race formidable, mais très active. Je viens souvent trainer dans les parages à cette heure afin qu’il puisse se dégourdir les pattes, sans quoi il fait un tas de bêtises. C’est un farceur… et il se fait toujours un honneur de pourrir la vie du capitaine à la brigade K-9. » Au boulot, Easy adorait monter sur le bureau du capitaine lorsqu’il avait le dos tourné, ce qui lui faisait monter la pression. « Tes vêtements son détrempés » remarquai-je soudain. « Tu vas prendre froid. » J’ôtai ma chemise et la déposai sur ses épaules. Ça ne me dérangeait pas puisque je portais un T-shirt et je n’étais pas de nature frileuse, d’autant plus qu’il ne faisait pas froid… à condition d’être au sec. « Je ne sais pas si tu connais la ferme Sanders, au moins de nom? C’est là que j’habite avec ma grand-mère. Notre élevage de labradors retriever a vu le jour il y a plus de quarante ans et nous produisons les meilleurs chiens de la région. Tous nos chiens ont leur certification excellence et sont enregistrés au CCC. D’ailleurs, une de nos mères reproductrices a donné naissance à dix jolis chiots. » Je ne cachais pas ma fierté. Mes grands-parents avaient travaillé durement pour établir leur réputation. Avoir un élevage prenait beaucoup de temps et beaucoup d’énergie, mais cela en valait la peine. « Si tu veux arrêter de craindre les chiens, commence par t’approcher des chiots. À deux ou trois mois, ils sont petits, pleins de vie et personne ne les a encore transformés en monstres. » Easy avait décidé de revenir nous voir. Il préférait lorsque je jouais avec lui plutôt que de s’amuser seul. Il aimait en particulier lorsqu’on se bagarrait à l’amiable ou lorsqu’on faisait du surf, par exemple. Ce n’était pas un chien qui aimait perdre son temps à courir après une balle, un bâton de bois ou un frisbee. Il aimait relever des défis. « Il va faire bientôt noir. J’imagine que tu es venue ici sans prévenir quelqu’un et qu’il n’y a personne pour te raccompagner? » demandai-je, d’un ton réprobateur. Je ne la connaissais pas beaucoup, mais suffisamment pour savoir qu’elle était du genre à vouloir se débrouiller tout seule, même si cela impliquait de mettre sa sécurité inutilement en danger. Naturellement, je devrais m’assurer qu’elle rentre chez elle sans encombre. Toutefois, j’espérais que cela ne devienne pas une habitude. Si je le pouvais, je la tirerais du pétrin, mais à condition qu’elle ne s’y plonge pas volontairement. J’avais déjà fréquenté une fille qui faisait exprès de se mettre en danger pour que je la sauve. Quand je m’étais aperçu de son manège, je l’avais plaquée. Je n’étais pas un super-héros et nous n’étions pas dans un conte de fées.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
we bark at most times but at other times we bite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Anglaise
AVATAR : Célibataire
CRÉDITS : Ancienne détective
MESSAGE : 64
A KELOWNA DEPUIS : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue... FT.Alex   Jeu 9 Juil - 3:21

× Une rencontre inattendue  ×
J’aimais beaucoup le fait qu’Alex me racontait un peu de tout sur sa vie. Easy, de ce qu’il me disait, avait l’air d’un chien si adorable. Malheureusement, mon expérience avec les chiens n’était pas la meilleure. « J’aurais bien aimé ne jamais avoir croisé ce chien…peut-être qu’aujourd’hui, j’en aurais un. » J’avais enlevé ma veste alors qu’il me dit que j’étais trempé et que j’allais attraper froid. Effectivement, je n’y pensais plus vraiment. J’avais justement enlevé le veston mouillé pour laisser mon corps sécher, mais la brise était effectivement froide un peu. Il mit alors quelque chose qui semblait être une chemise sur mes épaules. Est-ce qu’il était torse nu maintenant lui? Eh oui, la question m’avait traversé l’esprit. Par contre, j’enlevai cette idée de ma tête, car il devait avoir un tee-shirt ou quelque chose sous cette chemise, sinon il aurait froid également. « Oh…merci… » Je me demandais toujours pourquoi il prenait soin de moi. Étrange…mais bon, c’était plaisant d’avoir quelqu’un à qui parler sans se sentir comme une handicapé. Il me parla alors de la ferme de sa famille. Le nom me disait quelque chose. J’avais probablement déjà vu une publicité sur cet endroit. Il avait raison, si je voulais m’habituer aux chiens et leur faire confiance, commencer par des chiots n’étaient pas une mauvaise idée. C’était souvent les humains qui rendaient les animaux sauvages. « Tu as peut-être raison, eh bien, tu dois avoir raison, car de ce que j’entends, tu t’y connais beaucoup en chien. C’est juste tellement difficile de s’habituer a quelque chose alors qu’on ne peut même pas voir ce qu’il y a devant nous. Je n’ai jamais été une personne nerveuse et maintenant, c’est comme si tout me faisait peur… » Apparemment, il allait bientôt faire nuit. Une autre chose que je ne pouvais réaliser, a part peut-être le changement de température. Sa remarque me fit faire un petit rire suivit d’un sourire en coin. Je remis mon regard vers lui.« Ce…ce n’était pas mon intention. Je me suis prise la tête encore une fois avec mon frère un peu trop protecteur et qui essaie de me faire com prendre que j’ai encore une vie…et…il m’a mise les nerfs à vif et je suis partie…Malheureusement, je peux me montrer impulsive par moment. Ce n’est pas grave, je vais tout de même trouver le moyen de retrouver mon chemin…d’une manière ou d’une autre. » Cela n’avait vraiment pas été malin de ma part. Il fallait que je commence à apprendre à être un peu plus patiente et arrêter de fonctionner sous l’impulsivité. Cela allait m’apporter beaucoup plus d’ennuie que de bien dans le fond. « J’aime être dehors le soir. C’est le seul moment de la journée ou il fait noir et pour moi, et pour les autres. Je me sens un peu moins différente… » Soupirant, je retournai mon regard droit devant moi. Malgré que je ne voie rien, je ne voulais tout de même pas le fixer.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
How can I start over?
○ How can I live when you're gone? Who would want me in that shape anyways...
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : canadienne
AVATAR : une jeune femme qui ne lui sort pas de la tête
CRÉDITS : lieutenant de la brigade canine
MESSAGE : 24
A KELOWNA DEPUIS : 02/07/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue... FT.Alex   Jeu 9 Juil - 4:53

× Une rencontre inattendue  ×
« Sois prudente, c’est tout. Ton frère tient à toi et je suis sûr que tu tiens beaucoup à lui aussi » dis-je en me radoucissant. Je n’avais jamais eu de frère ni de sœur. Ma mère était également enfant unique. Les parents de mon père étaient morts et ma tante s’était installée en Australie avant que je naisse. Je ne les voyais donc pas beaucoup. J’avais rencontré mes cousins pour la première fois lorsque j’avais douze ans et que j’étais allé passer les vacances d’été à Sydney. Mon oncle et ma tante avaient une école de surf; j’avais passé mon été à surfer sur les vagues. J’y étais retourné à l’été de mes quinze ans, et pour la dernière fois, à celui de mes dix-huit ans. Je n’étais pas retourné depuis. Nous avions tout de même gardé contact via les réseaux sociaux. Mais ma tante avait coupé les ponts avec ses parents et mon père dès qu’elle avait été majeure. Elle avait refait sa vie à l’autre bout du monde et je ne me sentais pas comme si je devais y prendre part. Voilà où en était mon contre-rendu familial. Je n’avais vraiment que ma grand-mère et Pamela était la seconde femme de mon grand-père. Elle était quinze ans plus jeune que lui, mais ils avaient eu une passion commune : les chiens. Ma grand-mère biologique était morte quelques mois après la naissance de ma mère. Ça ne m’avait jamais empêché de considérer Pamela comme ma grand-mère. Elle l’était. « Être différent n’est pas une fin en soi. Ça rend les gens intéressants. » À l’école, je n’avais jamais été dans une clique plus que dans une autre. Même si j’étais bon en sports, je ne m’étais jamais tenu avec les vedettes sportives de l’école. J’aimais lire des romans policiers et le les jeux de logique, mais après avoir fait un tour une ou deux fois au club d’échecs, j’avais abandonné l’idée. Les gens connaissaient la ferme Sanders de réputation; je m’entendais avec la plupart des gens, mais j’avais peu d’amis et ne m’intéressais pas vraiment aux filles. Je préférais les chiens, ce qui me rendait différent. Certains élèves avaient essayé de me mener la vie dure parce que je ne m’intéressais pas à eux, mais je n’étais pas du genre à me laisser impressionner ni à me laisser marcher sur les pieds. « Es-tu prête? » Je me levai et me saisis de ses mains pour l’aider à se mettre debout. Je lui tendis sa canne et son veston. « Ça ira probablement plus rapidement si tu me laisses te guider » dis-je simplement.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
we bark at most times but at other times we bite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Anglaise
AVATAR : Célibataire
CRÉDITS : Ancienne détective
MESSAGE : 64
A KELOWNA DEPUIS : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue... FT.Alex   Ven 10 Juil - 15:54

× Une rencontre inattendue  ×
Alex me faisait me rendre compte qu’effectivement, c’était stupide de ma part. Je devais être prudente à l’avenir, car après tout, j’avais la chance d’avoir un frère qui s’occupait de moi. J’aimais vraiment mon frère. Il était tout pour moi. J’étais peut-être différente à présent, peut-être que je ne voyais plus rien, mais cela faisait d’un autre côté en sorte que j’étais unique. Lorsque je l’entendis me parler de nouveau en se levant pendant que j’étais perdue dans mes pensées à réfléchir à ce qu’il venait de me dire, je levai ma tête vers lui en levant un sourcil. « Prête à quoi? » Sentant ses mains prendre les miennes, je compris qu’il voulait m’aider à me relever. Je me levai doucement, essayant de ne pas trop trébucher. Je sentis ma canne et mon veston arriver dans une de mes mains. D’un côté, j’étais bien heureuse qu’il soit là en ce moment, car je me sentais moins seule, mais d’un autre côté, j’avais cette peur que c’était par pitié et non autre chose. Cet homme m’intriguait beaucoup et mon désir d’apprendre à le connaître un peu plus y était, mais…était-ce réciproque? J’aurais pu le deviner en regardant dans le blanc de ses yeux, mais maintenant…c’était un peu plus difficile et je serais surprise qu’un homme veuille avoir une béquille comme moi dans leur vie. Il voulait me guider pour rentrer chez moi. J’avais toujours une main attaché à la sienne. « C’est…c’est vraiment gentil de ta part, tu n’es pas obligée tu sais. Je ne voudrais pas te déranger dans ta balade nocturne avec Easy. » J’aimerais tant que ma peur des chiens disparaisse maintenant. Un chien-guide ne serait pas une mauvaise idée après tout. Lorsque j’étais petite, je rêvais d’avoir un de ses beaux bébés chien, vous savez les bouviers bernois? Ils sont tellement beaux. Je sentis alors Easy passer à côté de ma jambe. J’eus un petit sursaut, mais je pris une grande respiration. « Tu penses que…tu pourrais tenir Easy?...J’aimerais bien…essayer de le flatter. Sachant qu’il t’écoute, je pourrais…essayer. » Je ne sais pas ce qui me prenait, mais…j’avais envie de combattre cette peur stupide. Chaque fois que je sentais le poil d’un chien, cela me faisait repenser à cette cicatrice que j’avais au cou. Par contre, avec Alex près de moi, cela me donnait le courage de vouloir passer outre cette tragédie. J’aimerais bien voir sa réaction en ce moment, mais, je ne pouvais qu’attendre sa réponse. Je tenais la main d’Alex fermement. J’étais déjà nerveuse juste à l’idée d’avoir proposé cela.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
How can I start over?
○ How can I live when you're gone? Who would want me in that shape anyways...
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue... FT.Alex   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre inattendue... FT.Alex
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» Aprés Michaelle Jean à Ottawa voila Carl-Alex Ridoré à Friboug
» Alex Larsen, nouvo minis Lasante fè bèl figi devan OAS.
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Les droits pour Alex Kovalev disponible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four Seasons Playground :: welcome to the city :: KELOWNA SOUTH :: GYRO BEACH-