AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (Ian Somerhalder) Allistair l'Irlandais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
ORIGINES : Irlandaises
LOVE LIFE : En plein divorce avec Grace, la femme de sa vie ...
AVATAR : Ian Somerhalder
CRÉDITS : Zirkin
MESSAGE : 39
A KELOWNA DEPUIS : 06/07/2015

MessageSujet: (Ian Somerhalder) Allistair l'Irlandais   Mar 7 Juil - 10:43


Rowlan Allistair

AGE : 38 ans
ORIENTATION S. : hétérosexuelle
METIER : professeur de philosophie
STATUT SOCIAL : marié (en instance de divorce)
ORIGINES : irlandaises
GROUPE : Newcomers

le caractère
Aigri. Arrogant. Attentionné. Bordélique. Calme. Combatif. Condescendant. Débrouillard. Désagréable. Discret. Égoïste. Egocentrique. Eloquent. Faible. Fidèle. Impassible. Impatient. Intelligent. Lâche. Logique. Macho. Observateur. Perspicace. Peureux. Râleur. Rat de bibliothèque. Sensible. Têtu.

Allistair n’est pas forcément un mec très agréable. Froid et assez renfermé, il a tendance à prendre tout le monde haut et à énerver le plus grand nombre. Irlandais pur sang, il est très fier de ses origines et bien que cela fasse maintenant quelques années qu’il habite aux Etats-Unis, il a toujours un fort accent qui trahit ses origines dès qu’il ouvre la bouche. Il n’est pas quelqu’un de particulièrement aimant et ses amis se comptent sur les doigts d’une main. Par contre, il est très attaché à sa famille et, bien qu’il soit normalement un gros trouillard qui fuit devant la moindre difficulté, il se dressera contre tous ceux qui osent toucher à ses proches. Son handicap n’a pas arrangé son caractère et l’a rendu assez difficile à vivre.


un peu plus sur toi
Salut ! Je m'appelle Chloé et j'ai 21 ans. Je suis étudiante en langues étrangères. J'aime lire, jouer aux jeux vidéo et faire du sport. J'ai découvert ce forum grâce à Grace, car on cherchait un nouveau foyer pour nos personnages, qui ont déjà quelques années. J'ai découvert le RPG il y a 12 ans grâce à Warhammer et ça fait une dizaine d'années que je joue sur forum. J'espère vite pouvoir vous croiser en RP !


_________________
U.C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Irlandaises
LOVE LIFE : En plein divorce avec Grace, la femme de sa vie ...
AVATAR : Ian Somerhalder
CRÉDITS : Zirkin
MESSAGE : 39
A KELOWNA DEPUIS : 06/07/2015

MessageSujet: Re: (Ian Somerhalder) Allistair l'Irlandais   Mar 7 Juil - 11:03



On aurait pu être heureux.
Des chemins qui se croisent et qui s'écartent.


Je suis venu au monde et j’ai vécu les premières années de ma vie à Dublin. Comme toutes les enfances devraient l’être, c’était une époque heureuse, remplie d’insouciance. Je n’ai pas une grande mémoire et il ne me reste que quelques fragments de souvenirs : les sourires de mes parents, l’appartement ensoleillé dans lequel nous vivions, les amis qui nous rendaient souvent visite, les après-midi pluvieux passés à rester avachi dans un fauteuil, ... La joie tout simplement. Vous savez, cette atmosphère indescriptible mais qui vous colle un sourire béat sur les lèvres sans même que vous vous en rendiez compte. Puis, lorsque je fus âgé de six ans, nous déménageâmes à Maynooth. Petite ville assez charmante.

Nous sauteront la période qui suit, car elle n’a absolument aucun intérêt. Que dire ? J’étais un élève moyen, plus attiré par la littérature et les langues étrangères. Je grandissais tranquillement, sans faire de remous dans la vie calme de mes parents. Bien sûr, comme tout adolescent, j’eus ma période ‘rebelle’, durant laquelle je défiais l’autorité parentale, mais rien de bien méchant. J’avais des amis, je faisais du sport, bref, une vie complètement banale. J’obtins mon diplôme sans problème et alla à l’université de Maynooth. J’avais décidé de devenir professeur de philosophie. Mes motivations sont assez obscures encore maintenant ... Je n’étais pas particulièrement attiré par l’enseignement, mais cela me semblait un bon choix ... Et puis, c’était un métier stable. Et mes parents me poussaient dans cette voie. Mes années d’étude supérieures se passèrent exactement comme celles d’avant. Maintenant que j’y repense, je devais être un jeune homme bien peu intéressant.

Je décrochai mon premier poste à vingt-et-un ans, dans un lycée de petite ville. Les élèves en avaient un peu rien à faire de ma matière, mais au moins, ils n’étaient pas pénibles, se contentant de dormir. C’est là que je fis la rencontre de Lydia, qui enseignait les sciences. Je ne sais pas ce qui me plut chez elle. Physiquement, elle était plus que banale. Jolie, dirons-nous. Elle était gentille, assez effacée, timide. Je crois que c’est ça qui m’a attiré chez elle. Mes parents m’avaient forgé à l’image de la normalité même et je rencontrais une femme qui était comme moi : ennuyante à mourir. Je ne veux pas être méchant, mais c’était exactement ça. Après un an de relation, nous emménageâmes ensemble. Cela ne changea rien à mon quotidien. On aurait dit un couple de vieux avant l’âge. Avec le recul, je me dis que nous devions être effrayants. Et sûrement que les gens avaient pitié de nous.

Tout cela dura dix ans. Puis le déclic se fit. Ce fut un soir, après que Lydia me parla timidement d’avoir un enfant et de se marier. Et je me rendis enfin compte d’où j’étais. Ma vie était misérable. Comment avais-je pu me laisser ainsi mener ? Ce fut une prise de conscience assez soudaine et brutale. Je ne profitais absolument pas de ma jeunesse, il était temps de changer. Alors je pris la fuite, au sens propre du terme. Je laissai Lydia avec de grands remords, car même l’amour que j’avais cru éprouvé pour elle n’était qu’une illusion, elle méritait mieux que moi. J’espère qu’elle retrouvera quelqu’un et que je n’aurai pas gâché sa vie. Je partis chez un ami, qui habitait Dublin, le temps de me stabiliser. Un an plus tard, je partais pour les Etats-Unis et plus précisément, New-York.

Là-bas, ma vie changea radicalement. Pendant deux ans, je fis des rencontre, j'eus une vie sociale, je m'épanouis. Peu après mon arrivé, je fis la rencontre de Grace, une étudiante, qui devint rapidement indispensable dans ma vie. Il y eut des hauts et des bas, des engueulades monstres, pour qu'on finisse finalement par se tomber dans les bras. Je l'emmenai en Irlande et là-bas, je la demandai en mariage. Elle aussi avait une nouvelle à m'annoncer : elle était enceinte. J’étais heureux d’avoir la possibilité de fonder une famille. La suite fut moins idyllique. La relation que j'entretenais avec Grace fut révélée à toute la fac et j'eus le doyen sur le dos. Nous décidâmes donc de déménager à Seattle, pour commencer une nouvelle vie.

Et quelle vie ! A peine arrivé, je dû partir en Irlande. Mon grand-père venait de décéder et ma famille avait besoin de moi. Je laissais ma femme enceinte tout gérer. Autant dire que ces semaines loin d’elle furent extrêmement difficiles. Ce fut avec bonheur que je rentrai à la maison. J’attendais avec impatience la naissance de notre enfant, dont je n’avais pas le droit de savoir si c’était une fille ou un garçon ! Pour fêter mon retour, nous allâmes nous promener dans la ville, histoire de découvrir un peu notre nouveau lieu de vie. Là-bas, une fusillade éclata. En voulant protéger Grace, je me pris une balle dans la colonne vertébrale. Les médecins furent obligés de m’opérer en urgence et ils y avaient peu de chances que je remarche un jour. A peine avais-je appris cette nouvelle, cloué à mon lit d’hôpital, que Grace commença à accoucher. J’eu au moins le privilège d’être là dans les premiers instants de vie de ma fille. Oui, une petite fille, répondant au doux nom d’Ailis, avec des yeux bleus beaucoup plus innocent que les miens.

Les mois qui suivirent furent difficile. Je n’étais pas particulièrement agréable. Je ne supportais pas de ne pas pouvoir marcher, de ne pas pouvoir m’occuper de ma fille comme tout bon père le faisait. La rééducation avançait petit à petit, mais trop lentement à mon goût. Ce fut une période de déchirement avec Grace. Je la haïssais, elle qui avait deux jambes. Je haïssais le monde entier. La situation ne s’arrangea pas quand elle partit en mission humanitaire en Centrafrique. A ce moment-là, je recommençais à marcher, mais j’allais garder des séquelles. Aujourd’hui encore, j’ai un fort boitement et que je ne peux pas me déplacer sans canne, si ce n’est sur des petites distances. Cela me permettait au moins de m’occuper correctement de ma fille.

Quand Grace fut portée disparue, mon monde s’écroula. Trois mois dans la peur de découvrir sa mort dans les journées, à la télévision ou par quelqu’un. Alors je me renfermai sur moi-même, ne vivant que pour ma fille. Ces trois mois me firent regretter mon comportement de l’année écoulée. Quand elle rentra, je m’excusai pour tout. Et elle, dans sa bonté sans limite, accepta tout. Dès que Grace sortit de l’hôpital, nous nous mariâmes puis nous décidâmes de partir, une nouvelle fois. Seattle ne nous avait pas porté chance jusqu’à maintenant.

Nous voilà maintenant à Kelowa. Ailis vient de fêter ses trois ans. Elle semble heureuse et c’est ce qui m’importe le plus. Je regarde ma femme, de la tristesse dans les yeux. Bientôt, elle ne sera plus mon épouse. La vie a apparemment eu raison de notre couple, que nous sentions si indestructible. J’ai ma part de responsabilité dans l’histoire, je ne le nie pas. Mais il est toujours dur de regarder ses erreurs en fait. Alors, à la place, je préfère m’éloigner d’elle. C’est le mieux pour tout le monde.



_________________
U.C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Hawaïno-canadiennes
AVATAR : Classified
CRÉDITS : est allée à l'école de la vie
MESSAGE : 79
A KELOWNA DEPUIS : 02/07/2015

MessageSujet: Re: (Ian Somerhalder) Allistair l'Irlandais   Mar 7 Juil - 11:51

Bienvenuuue

J'ai hâte de vous lire, Grace et toi, ça promet de beaux sujets ^^

_________________
Unbowed, Unbent, Unbroken
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Américaine et Roumaine
AVATAR : Raleigh
CRÉDITS : Institutrice au primaire
MESSAGE : 32
A KELOWNA DEPUIS : 06/07/2015

MessageSujet: Re: (Ian Somerhalder) Allistair l'Irlandais   Mar 7 Juil - 12:28

Bienvenue parmi nous!! J'adore votre histoire c'est vraiment top!!!! je serai votre pompon girl en chef xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Irlandaises
LOVE LIFE : En plein divorce avec Grace, la femme de sa vie ...
AVATAR : Ian Somerhalder
CRÉDITS : Zirkin
MESSAGE : 39
A KELOWNA DEPUIS : 06/07/2015

MessageSujet: Re: (Ian Somerhalder) Allistair l'Irlandais   Mar 7 Juil - 17:38

Merci à vous deux pour cet accueil ! :3

_________________
U.C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Anglaise
AVATAR : Célibataire
CRÉDITS : Ancienne détective
MESSAGE : 64
A KELOWNA DEPUIS : 30/06/2015

MessageSujet: Re: (Ian Somerhalder) Allistair l'Irlandais   Mar 7 Juil - 17:41

Ohhhhh *_* !!!! Bienvenue!!!

J'exige un lien ;)

_________________
How can I start over?
○ How can I live when you're gone? Who would want me in that shape anyways...
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FONDA' MONSTRUEUSE MAIS ADORABLE
avatar
ORIGINES : Canadien et écossais de bien loin
LOVE LIFE : C'est assez compliqué.
AVATAR : Charlie Hunnam
CRÉDITS : Snatch
MESSAGE : 261
A KELOWNA DEPUIS : 16/06/2015

MessageSujet: Re: (Ian Somerhalder) Allistair l'Irlandais   Mar 7 Juil - 17:52


félicitations, tu es validé

Bienvenue officiellement!!! Votre duo gère, j'ai trop hâte de vous voir vous engueuler en RP! Je vais suivre ça avec intérêt, crois moi. Je n'ai rien à redire sur ta fiche, ma foi vos persos ont eu un tas de péripéties, c'est tout ce que je peux dire! Bon jeu ici, amuses toi bien avec ta dulcinée (même si vous êtes en plein divorce)!

Tu as fini ta fiche et tu as bien tout rempli. A présent merci d'aller te recenser dans LE BOTTIN, les METIERS, les COMPTES et si tu ne veux pas crécher dans la rue, nous te conseillons également d'aller recenser ton LOGEMENT.
Si tu veux des amis, poste ta FICHE DE LIENS (n'oublies pas de la recenser ICI lorsque c'est fait!) et si tu le désires, un SCENARIO. Une fois ceci fait, poste ton sujet EVOLUTION ainsi que ta FICHE RP. N'oublie pas que ton groupe ne sera pas mis si tu n'as pas ENTIÈREMENT rempli ton profil. Pas sur de t'intégrer ? Suis ces CONSEILS. N'oublie pas de VOTER pour amener d'autres copains !

Bon jeu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (Ian Somerhalder) Allistair l'Irlandais   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Ian Somerhalder) Allistair l'Irlandais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ymryl Mac Allistair
» (M) Ian Somerhalder | Espion Mangemort pour les Anarchistes
» Ian Somerhalder
» (M)Ian Somerhalder + Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.
» Natsu Dragneel / Vampire / Ian Somerhalder LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four Seasons Playground :: creating history :: IDENTIFICATION PLEASE :: FICHES VALIDÉES-