AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I couldn't be more relaxed if I was in a coma. Ft. Joshua Bell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
ORIGINES : Anglaise.
CRÉDITS : Soigneur.
MESSAGE : 16
A KELOWNA DEPUIS : 06/07/2015

MessageSujet: I couldn't be more relaxed if I was in a coma. Ft. Joshua Bell   Mar 7 Juil - 23:13

I couldn't be more relaxed if I was in a coma.
Simon & Joshua


Simon n'aimait pas être en retard. Si, pendant la recherche d'un travail, il fallait toujours dire que l'on était ponctuel, c'était toujours le cas chez le jeune homme, qui avait la hantise de ne pas être à l'heure à son travail, à un rendez-vous ou à n'importe quel évènement qui nécessitait d'être présent à une certaine heure. C'était comme ça et le fait de ne pas être à l'heure était une source d'angoisse importante pour le soigneur. D'ailleurs, heureusement qu'il n'était pas un couche-tard. Ainsi, il pouvait avoir son quota de sommeil assez rapidement pour se lever tôt et avoir le temps de se préparer, de prendre son petit déjeuner, de nourrir les chats et de passer un peu de temps devant la télévision avant de se rendre à son arrêt de bus journalier.

Le bus n'allait pas jusqu'à son lieu de travail, trop éloigné des habitations avec les aboiements des chiens, mais il rejoignait une collègue qui y travaillait à l'accueil. Elle avait gentiment accepté de le prendre au passage de sa route et ça facilitait grandement la vie de Simon ! Ca l'aider également à briser la glace avec Melody, puisqu'il n'était pas très bavard au naturel.

Mais ce matin, rien n'allait. Le portable n'avait pas été rechargé, s'était éteint pendant la nuit et n'avait donc pas sonné, Simon s'était couché plus tard en se laissant happer par une série très prenante et il était en retard. Même les chats avaient décidé de tout mettre en œuvre pour gâcher la matinée de leur maître en vomissant dans le salon. En tout vitesse, sans manger et déjà en retard, Simon quitta son appartement et couru jusqu'à son arrêt de bus, espérant que celui qu'il devait prendre n'était pas encore passé.

« Alalaaaaaaaaa » Tout en courant, Simon était en train de penser à sa collègue qu'il ne pourrait pas contacter puisqu'il n'avait pas de portable chargé et au bus qu'il allait peut-être rater. En réalité, il lui restait encore quelques minutes pour arriver mais le jeune homme avait tendance à voir le mal plutôt que le bien.

Il arriva presque essoufflé à son arrêt de bus et ce ne fut qu'à ce moment là, quand il constata qu'il allait pouvoir le chopper à l'heure, que Simon se rendit compte qu'il n'avait même pas mis ses chaussures et qu'il avait couru à pied de chaussette depuis le début. Mais il n'avait plus le temps pour retourner chez lui et le savait très bien.


Emi Burton

_________________
AND I WANT IT, I WANT IT SO BAD ★
My experience of life is that it is not divided up into genres; it’s a horrifying, romantic, tragic, comical, science-fiction cowboy detective novel. You know, with a bit of pornography if you're lucky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Canadien
AVATAR : Simon
CRÉDITS : Employé à Costa Café
MESSAGE : 34
A KELOWNA DEPUIS : 06/07/2015

MessageSujet: Re: I couldn't be more relaxed if I was in a coma. Ft. Joshua Bell   Ven 10 Juil - 0:41


Mes écouteurs sur les oreilles, je sors de mon appartement que j’aime d’amour. Je suis trop content d’avoir enfin emménagé dans mon propre chez moi. Je suis libre. Complètement libre. Fini les « viens mettre la table » « va vider la poubelle » « c’est le bordel ta chambre » « lâche un peu l’ordi ». Non maintenant je fais ce que je veux, quand je veux. Je paie mon loyer, ma bouffe, tout. Je n’ai besoin de personne. J’aurai pu partir plus loin qu’à l’autre bout de la ville, mes parents ont de la chance. Je suis trop bien ici. J’ai pas envie de partir. J’ai tout mes potes ici et je suis juste bien. J’aime cette endroit.

Je vais à mon arrêt de bus et j’essaie de ne pas me mettre à danser en même temps que je marche. Je n’ai pas envie de me taper l’affiche, même si j’en crève d’envie. Ca m’apprendra à faire de si bonnes playlist. Je regarde ma montre, je suis large. J’aime bien prendre le temps le matin. Je déteste devoir courir. Un type que j’ai croisé quelques autres jours à l’arrêt de bus arrive en courant, même si il n’y a pas vraiment de raison vu que le bus n’est pas là. Il a l’air perturbé. Confirmation quand je remarque qu’il n’a pas de chaussures aux pieds. Je ne peux pas m’empêcher de le regarder et de sourire, très amusé. J’enlève un de mes écouteurs parce que ouais je vais engager la conversation et j’ai quand même envie d’entendre sa réponse.

« Y’en a qui sont pressé ce matin. »

Je ne lui ai jamais adressé la parole mais je l’ai déjà souvent regarder du coin de l’oeil. Ouais il faut avouer qu’il est plutôt très très très très mignon comme mec. Ca fait juste une semaine que je suis là et je l’ai déjà remarqué deux trois fois. Je suis bien content de cette opportunité qui m’est offerte pour engager la conversation avec lui sans que ce soit gênant. Enfin, pour moi. Je crois que lui il est pas mal gêné là.

« Tu vas t’acheter des chaussures sur la route ? »

Je sais pas, je demande. J’enlève le 2e écouteur de mon oreille et je les range dans ma poche. J’ai envie de lui accorder toute mon attention. Le bus arrive pile maintenant, je le vois arriver non loin.

_________________
Love is not for me.
I promise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Anglaise.
CRÉDITS : Soigneur.
MESSAGE : 16
A KELOWNA DEPUIS : 06/07/2015

MessageSujet: Re: I couldn't be more relaxed if I was in a coma. Ft. Joshua Bell   Ven 10 Juil - 1:46

I couldn't be more relaxed if I was in a coma.
Simon & Joshua


Sans être à la fin de sa vie, Simon posa la main sur son coeur afin de le sentir battre fort et pour pouvoir reprendre son souffle. Maintenant qu'il ne courrait plus et qu'il ne craignait plus être en retard, le jeune homme sentait bien que le sol était bien trop proche de ses pieds et qu'il en sentait le bitume d'une manière trop poussée pour avoir mis ses chaussures. En plus, ses chaussettes rouges allaient s'abimer et il ne fallait pas, parce que c'était un cadeau de sa chère sœur, habitant la même ville.

« Ah...euh... » Interrogé par un autre homme, Simon ne savait pas quoi dire. Il se doutait bien qu'il y avait un peu de moquerie derrière tout ça et c'était bien normal. Ca restait dur à avaler de se faire charrier de si bon matin.

Là, il fallait se faire tout petit. Mais avec des chaussettes rouges affublées de têtes de chats, ce n'était pas tellement possible. Heureusement qu'il n'y avait pas grand monde et que les autres semblaient plus attachés à leur téléphone portable ou leur journal pour faire leurs propres remarques, c'était bien mieux ainsi au final. « Non.. non... enfin, c'était pas réellement... prévu. » Simon soupira, les mains triturés par la honte qu'il ressentait et l'angoisse qui commençait à monter en lui. La tête dans les épaules, il tentait de se faire tout petit en attendant le bus, coincé parce qu'il savait qu'il ne pouvait pas revenir chez lui maintenant. Alors le jeune homme tentait de cacher du mieux possible ses chaussettes assez voyantes des autres, pour limiter les dégâts au possible. Heureusement qu'on lui trouverait une paire de bottes à son travail et que ça finirait pas s'arranger.

« Ridicule n'est-ce-pas ? » Simon tenta de relever la tête et de sourire, même si ce n'était pas une réussite totale. Mieux valait essayer d'en rire plutôt que de trop le prendre à cœur. Ca avait été un conseil récurrent de sa sœur quand elle l'avait récupéré, mais un conseil plutôt difficile à mettre en place dans l'action.


Emi Burton

_________________
AND I WANT IT, I WANT IT SO BAD ★
My experience of life is that it is not divided up into genres; it’s a horrifying, romantic, tragic, comical, science-fiction cowboy detective novel. You know, with a bit of pornography if you're lucky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Canadien
AVATAR : Simon
CRÉDITS : Employé à Costa Café
MESSAGE : 34
A KELOWNA DEPUIS : 06/07/2015

MessageSujet: Re: I couldn't be more relaxed if I was in a coma. Ft. Joshua Bell   Dim 12 Juil - 0:35


Je souris en voyant de plus près les motifs de ses chaussettes. Mignon. Moi généralement j’ai plutôt deux chaussettes dépareillé. Je fais pas attention à ce genre de chose. C’est pas bien important les chaussettes. Il a l’air complètement gêné et c’est presque si je m’en sentirai coupable s’il n’était pas si adorable avec cet air là. J’ai un très large sourire aux lèvres en le regardant et je fais « oui » d’un signe de tête quand il me demande si c’est ridicule.

« Assez. Mais t’as des jolies chaussettes, au moins elles ont leur moment de gloire. »

Après tout c’est vrai. On ne voit jamais nos chaussettes. Le bus s’arrête et on monte dedans. Je le laisse passer en premier comme ça je vois où il s’assoit et je me mets non loin. Pas directement à côté de lui, mais assez proche pour pouvoir le regarder facilement. Je jette un coup d’oeil à mes chaussettes et je reprends la conversation.

« Moi j’ai pas mis les mêmes ce matin. »

Je suis calé contre la fenêtre afin de pouvoir avoir une bonne vue de ce beau jeune homme. J’ai envie de parler un peu avec lui. J’espère que je ne le dérange pas vraiment à parler comme ça. De toute façon je m’arrêterai si je vois que je l’embête. Beaucoup de gens préfère être dans leur bulle pendant les transports en commun.

_________________
Love is not for me.
I promise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Anglaise.
CRÉDITS : Soigneur.
MESSAGE : 16
A KELOWNA DEPUIS : 06/07/2015

MessageSujet: Re: I couldn't be more relaxed if I was in a coma. Ft. Joshua Bell   Lun 13 Juil - 21:50

I couldn't be more relaxed if I was in a coma.
Simon & Joshua


Le passage par la case transport en commun n'était pas le moment de la journée préféré de Simon. Il y avait des gens bruyants et des gens sales aussi parfois et puis des gens qui parlaient aux autres sans se soucier s'ils en avaient réellement envie. Aujourd'hui, Simon pouvait bien comprendre pourquoi on venait de s'adresser à lui, c'était trop tentant que de le voir affublé de la sorte et même si lui n'aurait rien dit à un autre sans chaussures, il suffisait de tomber sur une personne un peu plus sociable pour qu'elle fasse le pas.

« Pas faux... » Parlant toujours bas, Simon regarda encore ses chaussettes bien rouge avant de monter dans le bus pour s'installer un peu dans le fond, proche d'une fenêtre pour pouvoir cacher ses pieds avec l'aide de son siège et de celui de devant. L'autre homme aurait pu s'en arrêter là, mais non.

Il décida de se mettre proche de Simon et de continuer la conversation. Mais pas pour se moquer encore de lui. A la place, il lui montra qu'il n'était pas le seul à se tromper et que ça ne devait pas être un drame. Simon sourit faiblement, sans trop s'en rendre compte, en voyant que les couleurs n'étaient pas les mêmes.

« Heureusement que ça se voit pas... » C'était déjà plus pratique que de mettre un T-shirt dont la couleur n'allait pas du tout avec le reste. Sans être un pro de la mode, Simon connaissait les codes couleurs et les gros trucs à éviter pour ne pas être habillé comme un plouc ou un touriste américain dans le cliché.

« Simon. » Autant se présenter maintenant. « Je ne voudrai pas rester l'homme aux chaussettes rouges à têtes de chats. »


Emi Burton

_________________
AND I WANT IT, I WANT IT SO BAD ★
My experience of life is that it is not divided up into genres; it’s a horrifying, romantic, tragic, comical, science-fiction cowboy detective novel. You know, with a bit of pornography if you're lucky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I couldn't be more relaxed if I was in a coma. Ft. Joshua Bell   

Revenir en haut Aller en bas
 
I couldn't be more relaxed if I was in a coma. Ft. Joshua Bell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Go Habs Go - Simple Plan
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» 5 mars
» di 4 mai 2009 Interview accordée par Me Bell Angelot au journal Le Porte Parole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four Seasons Playground :: welcome to the city :: DOWNTOWN-