AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Flip of my hair, I cure cancer and heart disease. Ft. Kalaya Davis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
ORIGINES : Anglaise.
CRÉDITS : Soigneur.
MESSAGE : 16
A KELOWNA DEPUIS : 06/07/2015

MessageSujet: Flip of my hair, I cure cancer and heart disease. Ft. Kalaya Davis   Mer 8 Juil - 23:13

Flip of my hair, I cure cancer and heart disease.
Simon & Kalaya


S'il y avait un endroit où Simon se sentait bien, c'était à son travail. Après tout, c'était le job de ses rêves depuis de nombreuses années et c'était un travail très gratifiant, bien que difficile par moment. Travailler dans un refuge n'avait pas que des bons côtés. Il y avait les cages à nettoyer, les risques de morsures et de griffures... Et surtout, les euthanasies. Tous les refuges en faisaient, lorsque c'était nécessaire. Si l'animal était trop malade, retrouvé dans un état bien trop fragile pour survivre ou s'il n'était pas adoptable car dangereux pour l'homme. Ca arrivait et comme pour tout travail, c'était la partie noire du job de Simon.

Et une autre partie de son boulot était de conseiller les personnes qui venaient en vu d'une adoption mais qui hésitaient et ne savaient pas trop comment s'y prendre. Toujours présent à l'appel quand il n'était pas occupé ailleurs, Simon s'était donc rendu à l'accueil après avoir entendu la sonnerie des chiens. Une fois pour les chiens et deux pour les chats, ce n'était pas plus compliqué. Melody, une de ses collègues, lui expliqua rapidement qu'une jeune femme avait plein de questions et qu'elle ne savait pas comment faire et surtout, comment bien faire. L'employer s'approcha donc, mains jointes.

« Vous voulez venir faire un tour pour voir les chiens à l'adoption ?... C'est souvent comme ça qu'on en apprend le plus en général. »

Il avait oublié de la saluer, mais Simon oubliait souvent ce genre de formalités. Mais au moins, il était tout souriant et fin prêt à aider cette potentielle adoptante à faire le choix le plus judicieux pour prendre un compagnon à quatre pattes.

« Peut-être que vous avez déjà des critères ? La taille, un type de race ? Un caractère surtout ? »

C'était beaucoup plus important d'adopter un chien ou un chat pour son caractère plutôt que de prendre celui qu'on trouvait le plus beau. Parce qu'un bon caractère faisait beaucoup et certains chiens n'étaient pas adaptés à certains modes de vie ou certains maîtres.


Emi Burton

_________________
AND I WANT IT, I WANT IT SO BAD ★
My experience of life is that it is not divided up into genres; it’s a horrifying, romantic, tragic, comical, science-fiction cowboy detective novel. You know, with a bit of pornography if you're lucky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Nord-coréenne
LOVE LIFE : Fiancée à Pierre Dupuis
AVATAR : Jamie Chung
CRÉDITS : Tak
MESSAGE : 38
A KELOWNA DEPUIS : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Flip of my hair, I cure cancer and heart disease. Ft. Kalaya Davis   Ven 10 Juil - 15:07



Si Kalaya fonctionnait souvent suivant ses pulsions, elle avait quand même un minimum réfléchi aujourd'hui. Après plus d'un mois dans sa nouvelle vie, la sommelière devait se rendre à l'évidence : elle se sentait terriblement seule lorsque Gary n'était pas là pour lui proposer de passer chez lui. Elle avait certes quelques collègues, des clients réguliers avec qui elle aimait bien parler, mais ce n'était pas pareil que ses précédentes vies. Cette fois, c'était différent. Elle avait toujours en tête les rues bondés de Paris, les lumières sur les Champs Elysées et les feux d'artifice sur la Tour Eiffel. Nerveusement, elle fit tourner sa bague de fiançailles qu'elle n'avait pas encore eu le courage de retirer. Elle se sentait seule et elle n'aimait pas ça.

Elle avait garé sa voiture sur le petit parking du refuge qu'elle avait trouvé sur Internet. Les commentaires en disaient le plus grand bien, autant sur l'accueil des êtres humains que sur l'amour apporté aux animaux. Elle avait discuté avec la jeune femme à l'accueil, ou plutôt, elle avait prouvé et s'était prouvé qu'elle ne savait pas trop ce qu'elle fichait ici. Mais simplement poser des questions et jeter un coup d'oeil n'engageaient à rien. L'employée du refuge n'avait pas l'air à l'aise, et c'est en voyant un jeune homme tout sourire que Kalaya comprit qu'elle allait être mise entre de bonnes mains (ou c'était du moins ce qu'elle espérait).

La sommelière fronça les sourcils. Habituée à la rigueur de son métier et à l'éducation de Jill et Robert, elle avait été surprise et légèrement vexée de ne pas être saluée. Elle prit cependant sur elle et étira à son tour un sourire joyeux. « Bonjour ! Je pense que ça serait le mieux, en effet. » Et c'était également la meilleure occasion d'obtenir une réponse à ses questions. L'avantage du jeune homme, c'était qui semblait accueillant et ravi de faire son travail, ce qui compensait un tout petit peu son manque de politesse. Son deuxième atout était sans conteste le fait qu'il dirigea directement la conversation sur le problème de Kalaya, plutôt que d'attendre qu'elle s'interroge elle-même et qu'elle ne le bombarde de questions, comme elle l'avait fait avec sa collègue. « Des critères euh... Pas trop grand parce que je vis dans un appartement et que je n'ai pas de jardin donc il ne serait pas heureux. » Elle connaissait la base du mode de vie des canidés. Un gros chien prendrait de toute façon trop de place dans son appartement réduit et elle n'avait pas les moyens de lui offrir un grand espace vert où il pourrait gambader quand bon lui semblait. Au fur et à mesure de sa réflexion, l'Asiatique comprenait qu'elle n'avait pas assez poussé sa recherche. Mieux valait maintenant qu'après avoir adopté le premier animal venu. « Aucune préférence pour le type de race, je suis plutôt quelqu'un qui fait au feeling. » Et puis elle ne connaissait pas toutes les races que le monde des chiens avait à offrir. Si elle se butait sur une sorte de chiens, elle ne pourrait pas voir la beauté des autres et elle se sentirait frustrée de ne pas trouver ce qu'elle cherche, elle en était sûre. « Pour le caractère, je dirai calme, et surtout, qui apprécie la compagnie d'enfants. C'est sûrement le seul critère qui ne sera pas négociable. » Elle pensait à Ty et à son plan pour en retrouver la garde complète. Si elle adoptait, il faudrait que l'animal ne soit pas effrayé à la vue du petit garçon et que chacun puisse s'adapter à l'autre. Puis, une question vint buter dans la tête de la jeune femme. « J'aurais quand même une question... Est-ce qu'un chien a un rythme fixe ou est-ce qu'il peut s'adapter à des horaires atypiques ? » C'était ce qu'elle aurait dû se poser en premier, car si l'animal ne pouvait pas calquer son rythme sur le sien, elle ne pourrait pas le faire, qu'elle le veuille ou non.

_________________
The story starts laying in the dark with someone new. I’m feeling tired from all the time I spent on you. But I know I’m strong from all the trouble I’ve been through. The story starts where the story falls apart with you. Don’t lie, bright eyes, is it me that you see when you fall asleep? Cause I know it’s you I dream about every night. Giving me a feeling like love in the summer way I’ve never felt with another. Don’t lie, bright eyes, is it me that you see? Tell me I’m not dreaming alone. by sian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Anglaise.
CRÉDITS : Soigneur.
MESSAGE : 16
A KELOWNA DEPUIS : 06/07/2015

MessageSujet: Re: Flip of my hair, I cure cancer and heart disease. Ft. Kalaya Davis   Sam 11 Juil - 0:32

Flip of my hair, I cure cancer and heart disease.
Simon & Kalaya


Les animaux, c'était son domaine et encore plus les chiens que les chats. C'était plus par commodité que Simon avait adopté deux félins. Parce que c'était plus facile à gérer et qu'il attendrait d'être bien dans sa vie et dans sa peau pour être sûr de savoir s'occuper d'un chien au quotidien. Un chat pouvait faire sa vie s'il avait un environnement stimulant et de quoi vivre correctement. Un chien demandait souvent beaucoup plus de soins et d'attention tous les jours. Il était souvent plus proche de son maître également. Heureusement, Simon était entouré de chiens grâce à son travail et même si le destin de certains était malheureux, pour la plupart, ça se passait bien et ils finissaient par trouver une bonne famille.

« Pas trop de critères physiques, c'est cool. » Simon sourit un peu plus et parla faiblement vers la fin de sa phrase. Il était rare que les gens n'aient pas de race ou des critères physiques bien arrêtés. Pour l'employé, on choisissait un animal pour son caractère surtout, pas pour sa couleur ou son pédigrée. « Et pour vous rassurer, le chien est un animal qui s'adapte très facilement à son maître... Il prend ses horaires, s'adaptera à l'heure du repas que vous aurez décidé et des promenades aussi, tant qu'elles sont présentes en nombre suffisant sur vingt-quatre heures. Vous pouvez revenir chez vous à dix heures du matin comme à vingt-trois heures du soir, il sera tout autant ravi de vous voir ! »

Oui, les chiens étaient des animaux très démonstratifs et s'il avaient une certaine notion du temps, ils n'étaient pas forcément régis par les mêmes règles que les humains, à vouloir avoir un certain rythme dans la norme. Le principal pour eux, était d'être bien avec leur maître.

Simon avait tendance à parler beaucoup quand il commençait à parler de ses petits protégé. Il s'en était rendu compte et avait regardé sur le côté en reprenant son souffle.

« Mais je pense qu'aller les voir vaudra mieux que toutes les explications du monde ! » A la rigueur, il pourrait la freiner sur des chiens qui ne lui correspondraient pas. Mais c'était toujours bien mieux de les voir plutôt que d'en parler. Sauf si bien sûr, elle avait encore des questions trop importantes pour passer à travers.



Emi Burton

_________________
AND I WANT IT, I WANT IT SO BAD ★
My experience of life is that it is not divided up into genres; it’s a horrifying, romantic, tragic, comical, science-fiction cowboy detective novel. You know, with a bit of pornography if you're lucky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ORIGINES : Nord-coréenne
LOVE LIFE : Fiancée à Pierre Dupuis
AVATAR : Jamie Chung
CRÉDITS : Tak
MESSAGE : 38
A KELOWNA DEPUIS : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Flip of my hair, I cure cancer and heart disease. Ft. Kalaya Davis   Dim 12 Juil - 17:21



Kalaya ne pouvait décemment pas avoir de critères physiques sur quoi que ce soit. Après tout, elle avait été l'Asiatique du quartier, puis de l'école privée où elle était allée. Elle ne se souvenait pas avoir rencontré dans ses classes de personne typée comme elle jusqu'à l'université où elle put apprécier toute la diversité du monde. Elle ne comprenait d'ailleurs pas les concours de beauté, tout comme les concours de mocheté, que ce soit chez les animaux et encore plus chez les humains. Le beau était quelque chose de si subjectif qu'il était impossible de penser qu'on pouvait élire le ou la plus beau/belle. « Il paraît que j'ai des goûts atypiques de toute façon. », ne put-elle s'empêcher d'ajouter avec un sourire. En disant cela, elle pensait à Pierre, qui n'était pas un canon de mode mais à qui elle avait toujours trouvé un charme remarquable et une personnalité extraordinaire. Elle secoua doucement la tête pour se remettre les idées en place.

L'employé était en train de répondre à sa plus grande interrogation, et la sommelière ne put qu'étirer un plus grand sourire. « C'est déjà un bon point. J'avais peur de ça surtout, et ça nous aurait évité de perdre du temps si mon emploi du temps était incompatible avec la possession d'un animal. » Elle avait les pieds sur terre, elle ne voulait pas prendre la responsabilité d'un être vivant si elle savait qu'elle ne pouvait pas lui apporter ce dont il avait besoin. Elle avait déjà essayé avec des plantes, lors de ses premières années, ce qui lui avait prouvé son incapacité à prendre soin de quelque chose, à l'époque. Mais aujourd'hui, elle se sentait prête à faire ce premier pas. Elle se disait que si elle pouvait gérer un animal, elle pourrait bientôt gérer un petit garçon de cinq ans.

Le jeune homme parlait beaucoup, expliquait bien. Il était parfait pour son travail. D'un rapide coup d'oeil à la montre à son poignet, Kalaya calcula le temps qu'il lui restait avant de devoir retourner au restaurant : suffisamment pour voir tous les chiens du refuge, sans aucun doute. D'ailleurs, c'était ce que proposait son interlocuteur. « Excellente idée ! Je vous suis, c'est vous le guide. » Elle sentait que l'employé était passionné, elle ne doutait pas qu'il lui trouverait la perle rare, ou qu'il lui ouvrirait les yeux sur le fait qu'elle ne pouvait adopter de compagnon à quatre pattes dans les conditions où elle vivait.

_________________
The story starts laying in the dark with someone new. I’m feeling tired from all the time I spent on you. But I know I’m strong from all the trouble I’ve been through. The story starts where the story falls apart with you. Don’t lie, bright eyes, is it me that you see when you fall asleep? Cause I know it’s you I dream about every night. Giving me a feeling like love in the summer way I’ve never felt with another. Don’t lie, bright eyes, is it me that you see? Tell me I’m not dreaming alone. by sian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Flip of my hair, I cure cancer and heart disease. Ft. Kalaya Davis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flip of my hair, I cure cancer and heart disease. Ft. Kalaya Davis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» /+16-18\ SuJin + Ain't no cure for my disease but you
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» 06. [Freeman's] Cure for Hangover...
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Four Seasons Playground :: welcome to the city :: RUTLAND-